Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les autorités tchadiennes doivent s'investir pour assurer la sécurité des populations et garantir la paix civile à tous //

Archives

Publié par Mak

Les événements du 16 au 30 septembre au Burkina Faso, représente le dénouement de 11 mois de tensions entre le Régiment de la Sécurité Présidentielle (RSP) et les forces de la transition, après la chute de Blaise Compaoré. Vestige de la dictature, la garde présidentielle mené par l’homme de confiance de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré, avait créé un blocage structurel qui menaçait le processus de démocratisation. Les modalités de sa dissolution se discutaient quand le RSP a agit pour tenter de survivre.