Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Djibouti : Le remue-ménage du vieux parti maléfique RPP (Rien Pour le Peuple)

Je respect l’opinion de tout le monde par le libre arbitre mais j'avoue que nulle personne n’est parfaite et que tout humain est synonyme d’erreurs.


Par ailleurs il est triste au moment où le régime est impopulaire aux yeux du Peuple Djiboutiens de faire le remue-ménage de son parti en utilisant les jeunes intellectuels pour se faire une nouvelle virginité voire miroiter la jeunesse du pays.

Le régime lance un Battle entre l'actuel secrétaire d’état à la jeunesse et au sport Monsieur Badoul Hassan Badoul et Monsieur Dirieh Hachi Youfis ancien cadre de l’ADDS .

Saviez-vous pourquoi le régime n'a pas nommé Badoul Hassan Badoul à la tête du secrétariat National Chargé de la jeunesse et du Sport du parti RPP ?
Si je me permets de répondre à cette question c'est parce que ces deux personnes furent de ma même promotion de 2008 de l'Université de Djibouti .

Et la querelle de ces deux gaillards ne date pas aujourd’hui .

L’un est devenu célèbre lors de la grève générale des étudiants de L'Université Janvier 2007. L'autre fut mon compagnon de cellule à Nagad en 2009 pour avoir manifestés devant la résidence Privée Haramous du dictateur car nous étions tous des jeunes chômeurs clamant du travail…

J'interpelle mon ancien camarade de promo Dirieh Hachi de ne pas se ridiculiser à louer les éloges du président sortant à se représenter pour un 4ème mandat .

-- envoyé par Saad Ali Awaleh (gachanleh@live.fr)