Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Salay Deby, Directeur Général des douanes.

Salay Deby, Directeur Général des douanes.

Le mois saint du Ramadan tire à sa fin et les préparatifs de l’Aïd El-fitr s’approchent pour les musulmans du Tchad et dans le monde. Les marchandises sont bloquées du fait des capriches du Directeur de la doaunad, Salay Deby au moment où les demandes sont fortes.

 

Habillé dans un accoutrement à l'allure du guide libyen Mouammar Ghadafi, Salay Deby, dirige la Direction des douanes d'une main de fer comme son frère régne sur le Tchad.

Alors que les commerçants tchadiens attendent impatiemment leurs marchandises en cette période du Ramadan où s’approchent à grandes enjambées les préparatifs de l’Aïd El-fitr. C’est ce moment que le Directeur des douanes, Salay Deby, par ailleurs, jeune frère du président tchadien, a choisi pour bloquer dans les entredépôts toutes marchandises en provenance des pays voisins.

« C’est moment indiqué le plus favorable pour faire écouler les produits sur le marché. », déclare un responsable tchadien qui a souhaité garder l’anonymat depuis Ndjaména.

Salay Deby n’est pas à ses premières caprices au Tchad, une fois, il avait même demandé à un commerçant qui attendait ses marchandises bloquées à la douane à ramper devant lui pour ses biens soient délivrés. Ce dernier a refusé d’exécuter ce geste et a été contraint à s’exiler au Bénin.

Plusieurs responsables et cadres administratifs tchadiens sont régulièrements humiliés par le petit frère du Président Idriss Deby. De crainte de perdre leurs postes à responsabilité et se plonger dans la précarté,  ils sont résignés  et subissent tous les affronts du monde.

 

Au Tchad, comme Salay Deby, son grand frère,  Idriss Deby  règne en potentat sur une société tchadienne  soumise et humiliée dans toutes ses facettes. Nul n’est épargné !

 

La rédaction du blog de makaila