Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Deby a décidé de casser les constructions sur les réserves où la grande partie est occupée par son frère Daoussa Deby
 
     
 
  Réunion à la Présidence: Etaient présents Deby Itno, le Ministre de l'intérieur, le Maire de la ville de N'djaména et les 10 délégués des communes.
Ordre du jour séance tenante: Casser toutes les réserves occupées ou construites.

Sur un ton ferme et méprisant, le Boss a attaqué les participants en le traitant des voleurs, des corrompus et des agents véreux: vous êtes enrichis avec les commerçants KREDA en vendant toutes les spaces vertes et les réserves de l'Etat ça suffit même YOUNOUSSMI était le grand responsable........ donc il intime l'ordre au Ministre de tout casser avant la fin de l'année 2015. Le chef s'est réveillé à cause dit-on selon des sources concordantes et discrètes à la prochaine visite du Roi Mohemed 6 du Maroc il a été prévu dans l'aide bilatérale d'assainir la capitale N'djamèna en terme de Don.
Après échange, l'assistance a relevé une grande partie des réserves étaient spoliées par DAOUSSA DEBY au profit de SNER et ses filiales et ses multiples sociétés hydrocarbures en stations services. Malgré ces explications la colère du Boss a augmentée d'un cran: Je m'en fous il faut tout démolir la séance est levée.
Pourtant son grand frère Daoussa veut à mort BEDOUMRA KORDJE de lui a refusé de vendre ou brader les patrimoines immobiliers de la SOTEL TCHAD.
En conclusion on verra bien si ALI HAROUN et ses consorts s'exécuteront de cette macabre décision. 

Keté Bonaventure
 
 
  -- envoyé par Keté Bonaventure (K.bonaventure@yahoo.fr)