Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Kaar Kaas Sonn: "je condamne": réaction d'indignation de l'écrivain tchadien

Je condamne...
Le casque de la discorde!
Apparemment, des heurts ont eu lieu entre élèves et forces de l'ordre à N'Djamena. La tension, qu'on croyait redescendue après l'épisode de la première contestation du port du casque, est remontée d'un cran depuis ce matin. Plutôt que de chercher à écouter les contestataires pour trouver une issue apaisée, le gouvernement utilise la terreur et la répression comme seule arme. Cette attitude irresponsable est à dénoncer. Personne ne peut soutenir la dégradation des biens publics, mais le fait que cela perdure doit interpeler ceux qui sont chargés de gouverner le pays en vue de diagnostiquer les points de discorde. Tout porte à croire que le gouvernement décide de ne pas reculer, avec les conséquences que l'on sait. C'est à se demander si la parole, dont nous sommes nantis, est une anomalie au Tchad.
Je condamne l'usage de la force contre les élèves et appelle le gouvernement au dialogue. Personne ne doit s'ériger contre des mesures de sécurité, il est donc urgent d'écouter ceux qui contestent. La violence appelle la violence...