Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

A TOI CHARLIE HEBDO

Les balles des lâches ont sifflé, mais ta plume va continuer,

Sinon notre liberté si chère à nos yeux va s’atténuer.

Rassemblé sur la place de la République,

Charlie, le monde t’a prouvé combien tu es unique.

S’ils sont allergiques à notre liberté,

Qu’ils sachent aussi que nous combattons l’impunité.

Le monde n’oubliera jamais leurs sacrifices pour sa liberté.

Pour Charlie,Liberté, liberté, liberté.

Expulsés du Sénégal et de par le monde,

Ces vaillants soldats pour notre liberté dans le monde.

Sans leurs plumes, le monde ne sera que son ombre.

Oui, sans eux, notre monde ne sera que son ombre.

Attentats terroristes, actes crapuleux leur plume t’a battu.

Et te voilà dans ton coin semblable à un chien battu.

Vous jeunes, pourquoi portez-vous leurs fardeaux ?

Lâches sont-ils mais encore plus fort sera Charlie Hebdo.

Courage à toi aussi N’djaména Hebdo.

Sociétés libres, nous avons tous besoin de leurs plumes.

Pas d’armes, ils n’ont rien d’autre que leurs plumes.

Oui, le monde a tant soif de leurs plumes.

Aucune arme de destruction massive ne peut surpasser leurs plumes.

Vos balles peuvent siffler, mais n’arrêteront pas leurs plumes

Ils sont tombés avec honneur, à la main leurs plumes.

Alors pourquoi continuer à tuer ?

Faut être lâche pour les tuer.

Eh oui, il n’y a que les lâches qui ne pensent qu’à les tuer.

Lâches, lâches, lâches êtes-vous.

Sachez que leurs plumes valent plus que vous.

Lâches êtes-vous, mais leurs plumes ne s’arrêterons pas.

Et sachez le bien, plusieurs d’autres suivront leurs PAS.

Ouipour la liberté, nous sommes tous des Charlies.

Comportons-nous tous ainsi chaque jour avant d’aller au lit.

A TOI CHARLIE HEBDO.