Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Alors que les Burkinabè sont parvenus à mettre à bas le pouvoir d’un Blaise Compaoré ayant tenté le tout pour le tout afin de rester au pouvoir à l’issue de son mandat actuel, une pétition est en train de faire du bruit au Tchad, demandant à Idriss Déby de ne pas se présenter à l’élection présidentielle de 2016 pour un cinquième mandat.

Installé au pouvoir en 1990 par les services secrets français, Idriss Deby n’a plus le problème qui a valu à Compaoré sa chute : c’est en 2005 qu’il a fait réviser la Constitution afin d’abolir toute limite en termes de nombre de mandats et d’âge. Ce tripatouillage avait provoqué, en vain, une forte mobilisation de la société civile et de politiques pour s’y opposer – notamment la création de la Coalition des partis politiques pour la défense de la Constitution (CDPC) dirigée par feu Ibni Oumar Mahamat Saleh, officiellement « disparu » suite à son enlèvement par les forces de sécurité en février 2008, et à propos duquel la justice tchadienne a prononcé un non-lieu en juillet 2013.