Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

 

Boulga David, journaliste tchadien, victime de l’arbitraire du GMIP

Travaillant pour la radio Dja Fm, le journaliste, Boulga David, avait réalisé un reportage, le 04 octobre dernier auprès des élèves d’un lycée à Ndjamena sur l’effectivité de cours, un mois après la rentrée scolaire. Ce cette interview lui a valu d’être interpellé, battu, interrogé puis relâché par la Garde Mobile d’Intervention Policière (GMIP).

L’interpellation infligée à Boulga, a suscité au Tchad et à l’étranger l’indignation des organisations qui défendent et protègent les journalistes.

Les journalistes tchadiens évoluent depuis des décennies dans un climat et un environnement délétère, lourd d’intimidations et différentes formes de menaces qui ne laissent aucune chance à un travail indépendant à l’exercice de ce métier aux hommes de médias censés informer l’opinion sur la situation du pays.

« La démocratie sans la presse est comme une coquille vide », disait, une journaliste étrangère qui travaille sur le « monotoring » des médias au Tchad.

A suivre………..

La rédaction du blog de makaila

 

Tchad: les journalistes, cible du GMIP