Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Plus de mois, après l’assassinat lâche de notre chère et tendre maman Hadjé Haoua Abba, bijoutière de son état, par des individus armés et non identités, survenu , au quartier Diguel, dans la soirée de lundi 10 février 2014, et qui ont disparu avec une quantité importante dde 33 kg de l’or équivat à 733 millions de nos fcfa dont la plus grande partie appartient à ses fournisseurs(413 millions de francs).

Nous avons certes entrepris plusieurs démarches auprès des autorités de la République pour que toute la lumière puisse être faite et que justice nous soit rendue pour faciliter le repos de l’âme de de la défunte auprès de son Dieu mais nous assistons à un désespoir total dans l’aboutissement d’une longue et interminable enquête dont les tenants et les aboutissants sont incertains. Nous, la famille de la défunte Hadjé Haoua Abba, sommes dépassés par les épreuves et les conséquences de son assassinat, au-delà de souffrance souffrancs psychologiques que sa disparition tragique nous a infligés et nous sommes sérieusement confrontés aux problèmes de biens de créanciers et l’enquête bonnement dans l’impasse. Par ailleurs, nous déplorons avec force que ni les auteurs de cet assassinat ignoble ni les biens emportés, en plein jour, dans la capitale, dans un Etat de Droit, n’ont été retrouvés, jusqu’aujourd’hui, par les forces de l’ordre pouvant faire jaillir une lueur d’espoir. Nous avons perdu la vie de notre mère, c’est pénible mais de perdre encore ses biens et ceux des tierces personnes, c’est insupportable.

 

Nous exprimons notre manifeste volonté de débarrasser de ce lourd fardeau , qui n’est d’autres, que la pression constante que nous subissons de la part de certains fournisseurs pour entrer en possession de leur droit mais faute de moyens,Maman, nous t’oublierons jamais et nous allons continuer toujours à lutter à ce que les auteurs de ton assassinat puissent être identifiés, arrêtés et traduits devant la justice pour répondre de leurs actes.

 

Ibrahim Mahamat Ibrahim fils de la défunte.

Tel : 00 235 66 29 57 29

Ndjaména-Tchad

 

 

Impunité dans l’affaire Hadjé Haoua Abba : les autorités tchadiennes interpellées !