Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

 

Bilan des années de contestation politique au Tchad Tout en multipliant ses critiques à l’encontre du pouvoir, l’opposition tchadienne ne croit pas pour autant à l’avènement de l’alternance au sommet de l’Etat par la voie des urnes. Au Tchad, l’histoire, quand elle ne se répète pas, semble immobile depuis plusieurs années, et le pouvoir en place demeure convaincu de sa capacité à prolonger indéfiniment son règne. A quoi auront servi les luttes des opposants depuis un quart de siècle ? Réponses dans ce Grand Débat.

Invités :

Saleh Kebzabo, Député de l’Assemblée nationale du Tchad. Président de l’UNDR (Union nationale pour la démocratie et le renouveau). Membre du parlement panafricain (organe de l’Union africaine).

Thomas Dietrich, Conseiller politique du mouvement du 3 février [en référence à l’offensive rebelle de 2008 sur N’Djamena et à la disparition de Mahamat Ibni Oumar Saleh]. Ecrivain, Auteur de « Là où la terre est rouge » aux éditions Albin Michel

Ecoutez le débat: http://www.africa1.com/spip.php?article44564