Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

La légendaire corruption au Tchad, prend une proportion inquiétante au sommet de l’Etat où les postes à responsabilités sont attribuées en contrepartie des sommes sonnantes et trébuchantes.

Selon nos informations, Adoum Younousmi, ministre des infrastructures et du transport et Moussa Faki Mahamat, ministre des affaires étrangères, seraient en colère contre l’attitude de M.Kalzeubé Pahimi Debeut, actuel Premier ministre. Il lui est reproché de marchander des postes à responsabilités dans certaines directions ministérielles moyennant la somme de 200 millions f cfa.

Le Premier ministre Kalzeubé aurait placé à des postes sur des bases des affinités et autres considérations claniques des personnes  proches pour trafic d’influence. La preuve : l’actuel ministre du travail a remis la bagatelle de 200 millions à Mahamat Moussa puis il a été nommé 48 heures après à la tête du Ministère du travail.

Le Directeur Général Administratif de la coton Tchad aurait lui aussi, été promu, après avoir donné la somme de 150 millions à Kalzeubet personnellement.

Djimet Ibet Directeur Général de Fonds National de la Jeunesse (FONAJ), aurait déboursé en deux tranches 50 millions fois deux au Dircab du Premier ministre.

Notre source s’interroge : « Où est la bonne gouvernance dont on nous parle dans ce pays ? »

Mariam Mahamat Nour, sur laquelle fantasme Kalzeubet, jure de ne pas céder à son chantage. Notre source rapporte les propos de cette dernière : « je ne céderai pas, il risque de démissionner si ça continue. »

 

La rédaction du blog de makaila

Corruption  et chantage à la primature au Tchad : Younousmi et Moussa Faki , déçus! Mariam Mahamat Nour déstabilise Kazeubet! !