Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Parrainé par le Tchad et la France pour prendre le pouvoir en Centrafrique, Michel Djotodjia ne fait plus partie des plans de ses parrains. Selon une source diplomatique, Il va être contraint aujourd’hui à déposer sa démission.

Le président Tchadien Idriss Deby, président en exercice de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) a convoqué une réunion extraordinaire qui va durer 2 jours. Le but de cette session extraordinaire, est le règlement de la crise qui secoue depuis quelques mois la RCA, après le départ précipité de François Bozize, chassé du pouvoir par les Seleka dont Michel Djotodjia fut la figure de proue.

Le décor est déjà planté pour mettre en place la nouvelle équipe dirigeante des destinées de la République centrafricaine jusqu’aux prochaines élections présidentielles.

Michel Am-Nondokro Djotodia, est né en en 1949, d’une famille musulmane. Il crée un mouvement rebelle l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR) basé à Birao situé dans le nord-est de la Centrafrique dans une zone semi-désertique, en 2003, qui s’oppose au gouvernement de Bangui et déclenche une guerre civile. Après une traversée de désert dans sa vie politique, en décembre 2012, il fonde la Seleka qui le porte au pouvoir en mars 2013 avec l’aide de la France et le Tchad.

Alain KOSSIBE

Source : Ici
 
RCA : Djotodjia éconduit par la France et le Tchad