Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

 

La dette de Déby envers ses parrains français vient de loin.En 1990, c'est avec le soutient de la DGSE -les services secrets- que l'officier en disgrâce, parti lui aussi du Darfour soudanais à la tête de sa colonne rebelle, conquiert N'Djamena et déloge Habré. "Je vous offre, jure-t-il alors, ni l'or ni l'argent, mais la liberté." Serment à moitié honoré depuis lors : dans un Tchad gangrené par la corruption, seule la caste du chef baigne dans l’opulence. Quant à la liberté, les réfractaires n'ont que celle de se taire. Feindrait-on l'amnésie à Paris ? Nicolas Sarkozy dénonce une "tentative de prise de pouvoir par la force" au détriment d'un président "élu",il oublie que le coup d'Etat de Déby n'a été purifié à trois reprises dans les urnes qu'au prix de la fraude puis d'un bricolage de la constitution. "On ne se fait aucune illusion sur le personnage, admet-on dans les coulisses de l'Elysée. C'est un tueur. Mais s'il tombe, le pays sombre dans le chaos."

 

Source: L'Express Spécial Numéro 17, les secrets de la françafrique 2013

 

La dette de Déby envers ses parrains français vient de loin