Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Après Ngarléjy Yorongar considéré comme dangereux personnage pour présider le Cadre National de Dialogue Politique (CNDP), c’est le tour à Jean Pierre Madjirangue Hortissa, nouveau président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI)  d’être dans le collimateur du  Mouvement Patriotique du Salut (MPS).

Le Premier ministre sortant Dadjinadi sous la houlette du Mps, avait écrit au CNDP de démettre Jean Pierre Madjirangue Hortissa du Tchad,en le remplaçant par un autre au motif que ce dernier est un escroc international. Avec des amis de son âge, Jean Pierre Madjirangue Hortissa crée une ong de formation et de développement. Un organisme  de financement lui exige 13 millions d’apport.Avec ses amis, il demande à un jeune comme lui de prêter de l’argent à charge pour cette ong de rembourser ledit prêt.

 

Voici les différentes correspondances relatives au contentieux politique entre le CNDP et le MPS,parti au pouvoir.

Lire les différentes courriers.

 

 

 

 

 

 

Tchad: Ngarléjy Yorongar et Jean Pierre Madjingague dans le collimateur du régime
Tchad: Ngarléjy Yorongar et Jean Pierre Madjingague dans le collimateur du régime