Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le secrétaire Général adjoint du Mouvement Patriotique du Salut (MPS) a effectué il y’a quelques jours, une sortie remarquée contre le lancement de la pétition initiée par les forces vives de la nation, un groupe composées des chefs de partis politiques d’opposition, des défenseurs des Droits de l’Homme, des organisations des jeunes, des artistes ainsi que des personnalités indépendantes.
Cette pétition avait, rappelons le, demandé entre autres au chef de l’Etat de ne plus se représenter aux élections présidentielles de 2016 ; autrement dit, de s’abstenir de briguer un cinquième mandat.
Plusieurs responsables du parti au pouvoir MPS avaient rompu le silence pour fustiger cet acte posé par les forces vives du pays; la réaction qui a le plus retenu notre attention est celle du Secrétaire General adjoint du Mouvement Patriotique du Salut MPS.
En effet, le SGA du MPS a choisit l’organe de presse «Horizons Nouveaux » pour distiller un réquisitoire en règle contre non pas les termes de la pétition elle-même, mais contre ses initiateurs.
Notons au passage que ce journal , connu pour être une officine de propagande du MPS et du Gouvernement continue depuis un certain temps à servir au public Ndjamenois un feuilleton burlesque tiré d’une imagination débridée évoquant un « complot » contre le chef de l’Etat ; complot dont une partie des concepteurs selon cet organe seraient des membres de la société civile. Mais tout le monde a compris depuis lors, que toutes ces assertions n’ont en fait pour objectif que d’arriver enfin à faire écouler ses parutions.
Mais revenons à la « Lettre ouverte » du SGA du MPS :
Dans ce message, la référence à certains auteurs d’ouvrages (Molière, Gobineau, Hitler) dont il nous attribue les idées a du mal à s’arrimer au reste du texte et que si la forme de cette « lettre ouverte »est rendue incohérente par du copié collé, le fonds l’est tout autant.
La vulgarité de certains termes employés dans cette missive nous avait dans un premier temps amené à opposer l’indifférence parce qu’une personne qui se respecte ne répond pas à de telles insanités ; néanmoins, après réflexion, nous nous sommes dits que certaines personnes sont naturellement dans des logiques culturelles de confrontation ; ce qui fait qu’elles ont toujours tendance à prendre le silence de l’adversaire pour de la faiblesse. Nous nous attacherons donc à répondre essentiellement à certaines affirmations dont la gratuité frise le délire.
Avant de revenir sur les réponses à apporter à ces déclarations, essayons de résumer les points sur lesquels nous comptons répondre.
le SGA du MPS affirme sans vergogne que :
1° « la Pétition est dégoulinante de haine et au mépris des valeurs qui fondent l‘harmonie et la cohésion Nationale …les auteurs de la pétition se parent d’un faux masque d’intellectuels » plus loin, « les signataires qui s’acharnent indument sur le Président et sa famille sous le fallacieux prétexte de dénoncer des prétendues dérives du régime de la première alternance démocratique au Tchad cachent mal leurs vrais visage des tartufes, des personnes hypocrites et imposteurs »
Nous ne nous abaisseront évidemment pas, par respect pour le public, à répondre aux trois qualificatifs dont nous avons été affublés. Néanmoins, nous disons au SGA du MPS qu’il n’existe pas d’harmonie et de cohésion nationale au Tchad ; celles-ci sont déjà mise à mal par le Président lui-même qui, en près de 24 ans de règne continue à œuvrer pour la création d’un Tchad où vivront deux catégories de tchadiens : une minorité de maîtres et une majorité de serviteurs ; tant que cette injustice à grande échelle persistera, nous continuerons toujours à la combattre.
D’autre part, nous ne nous sommes jamais acharnés contre le Président et sa famille ; mais nous nous acharneront toujours contre sa gestion clanique, familiale et ethnique des affaires du pays. Comme le Tchad est notre propriété à tous, Il nous a donc paru légitime de demander son départ parce qu’en 24 ans de règne, il n’a trouvé aucune solution à aucun des problèmes des tchadiens ; bien au contraire ; sont seul et unique programme politique n’est donc rien d’autre que l’enrichissement de ses parents.
Quand aux dérives du régime à savoir l’injustice, les limitations des libertés publiques, la cherté de vie, la précarité sociale, l’absence d’eau et d’électrisé, la pénurie de carburant etc., refuser de croire en leur existence serait faire preuve d’une malhonnêteté intellectuelle indéniable, tant elles sont connues et vécues au quotidien par tous les tchadiens.
2° le SGA du MPS affirme encore plus loin que « le peuple tchadien n’entend plus livrer son destin à des opportunistes de tout poils qui ne sont plus que le reflet de certaines officines mystiques extérieures, car ils n’ont d’autres préoccupations que la déstabilisation du Tchad ».
A moins que la signification de ce mot ne cause quelques problèmes de compréhension au SGA du MPS, un opportuniste n’aurait jamais demandé le départ d’un chef d’Etat ; il chercherait plutôt à s’approcher de lui pour profiter des faveurs du pouvoir à l’image des nombreux courtisans qui gravitent autour de vous pour recevoir les miettes de l’argent usurpé au peuple tchadien.
Le SGA remarquera sans doute que nous les signataires de la pétition en posant cet acte savons que les postes de responsabilités et autres avantages dont le pouvoir actuel use comme appât pour dompter les cadres de ce pays ne sont rien à nos yeux, comparés à l’enjeu que représente pour nous les injustices flagrantes et les souffrances subies quotidiennement par ce peuple.
C’est dire encore au SGA du MPS qu’un minimum de jugeote suffit à comprendre que demander le départ d’un chef d’Etat par une pétition ne veut pas dire déstabiliser son pays et que nos prétendus « mentors extérieurs » n’existent que dans son imagination.
3°- Le SGA du MPS affirme « observant le développement réel réalisé pendant ces 23 dernières années dans notre pays par des lourds investissements dans tous les secteurs, nous réaffirmons notre appartenance, notre reconnaissance, notre solidarité et notre soutien indéfectible à son Excellence Idriss DEBY ITNO Président de la République, Chef de l’Etat, Père de la Démocratie et de la Liberté au Tchad. ».
Sans vouloir nous attarder sur la rhétorique débitée à partir des phrases toutes faites dignes de l’époque des dictatures, nous osons croire que le SGA du MPS a simplement commis un lapsus quant il« réaffirme …son appartenance… à Idriss Deby ITNO » ce qui aurait été tout un symbole.
Quant aux « investissements réels et autres réalisations du Chef de l’Etat » elles nous rappellent les slogans avec lesquelles le pouvoir nous abreuve à chaque fois qu’il est en panne d’arguments. Nous répondons simplement qu’au regard des énormes revenus pétroliers engrangés depuis 2003, un Chefs d’Etat pratiquant une bonne gouvernance aurait effectué dix fois toutes ces réalisations et surtout avec une qualité vingt fois supérieure. N’djamena est tout le temps inondée par ce qu’en saison des pluies, les rues bitumées se transforment en caniveaux faute de canalisations de qualité. Il est connu de tous que I ‘argent investi dans ces « réalisations » ne fait pas le 1/10e de celui reçu des revenus pétroliers par le chef de l’Etat et les siens.
4°- le SGA du MPS continue « le Président est connu pour l’amour qu’il a pour son pays …il se voue corps et âme à le transformer pour le bonheur et le bien être de tous… cet homme (le Président) a consenti des sacrifices inqualifiables pour libérer le pays du joug de la dictature. Plus loin « Dans tous les cas, le Tchad doté des Institution fortes veillera à préserver la quiétude et la sécurité du peuple… » « La securité des biens et des personnes sera préservée, n’en déplaise à ceux qui s’exercent à faire plonger le Tchad dans un cycle de violence… ».
Ce serait un euphémisme que d’affirmer que le président n’aime pas son pays et nous n’avons même pas besoin de répondre à cette affirmation gratuite qui nie l’évidence ; nous répondrons simplement que le Président se voue corps et âme mais pour l’unique bonheur et le bien être non pas de tous les Tchadiens, mais uniquement des siens ; les preuves sautent aux yeux et nous n’avons pas besoin pour cela de faire un dessin au camarade SGA.
D’autre part, Le Tchad n’a pas été libéré par Idriss DEBY seul ; c’était le fruit d’un élan national né d’un contexte favorable crée par le courant démocratique insufflé à l’époque par la Conférence de la Baule ; ce qui a permit à des patriotes de toutes les ethnies tchadiennes et des organisations politico militaires de s’unir pour créer le MPS et avec l’aide de certains patriotes de la diaspora ont réussi à prendre le pouvoir.
Nous faisons par ailleurs remarquer au SGA du MPS que les sacrifices dont il parle ont été consentis par tous les tchadiens et nous mettons au défit le SGA de nous citer une seule famille qui n’a pas perdu au moins un de ses membre durant tous les événements qu’a connu notre pays. De plus, le fait pour le Président d’avoir consenti des sacrifices comme beaucoup d’autres tchadiens du reste ne lui donne pas le droit de s’accaparer lui et ses parents de toutes les richesses appartenant à tous les tchadiens..
« La sécurité des biens et des personnes sera préservée » disait le SGA ; il aurait pu affirmer que la sécurité des parents du Président et de leurs biens sera préservée ; c’est se qui est actuellement le cas ; nous avons pour preuve les assassinats quasi quotidiens des citoyens lambda et les vols de leurs biens et autres moyens de locomotion pendant que les parents du président jouissent tranquillement des biens usurpés au peuple tchadien. Comment peut-il en être autrement Monsieur le SG A quand tout l’appareil sécuritaire comme la police, la gendarmerie, la garde Nationale et l’armée sont contrôlés à 100% par ses mêmes parents qui garantissent ainsi la sécurité des leurs et de leurs biens ; ceci pendant que des fouilles systématiques sont organisées pour dépouiller les autres citoyens même de leurs armes blanches, dans le but d’asseoir la domination de l’ethnie au pouvoir sur le reste des tchadiens qui sont complètement désarmés et à la merci de toutes sortes de violations de leurs droits fondamentaux.

Le SGA du MPS conclut sa diatribe par une invitation « … Rendez vous est pris pour tout prétendant au pouvoir lors des prochains scrutins et les urnes nous départageront ».
De qui se moque t il quand tous les tchadiens savent :
- Que des CENI plus corrompues les unes que les autres ont toujours tripatouillé les résultats des urnes au profit de Deby durant toutes les élections organisées sous son règne.
- Qu’un Conseil constitutionnel à sa dévotion est fabriqué pour valider régulièrement tous les résultats des fraudes électorales transmis par les CENI qui se sont succédées, garantissant à Idriss Deby une présidence à vie.
- Que la biométrie, seul gage de transparence des futures élections est devenue une chimère par la faute du pouvoir.
Il tres facile Dans ces conditions d’inviter des candidats à aller aux urnes quand le résultat est connu d’avance.
Pour notre part, nous invitons le SGA du MPS à user de son influence pour nous organiser un débat public avec lui à la Télé - Tchad sur la pétition s’il est un vrai démocrate.

Mahamat Nour IBEDOU ; Secrétaire Général de la Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (C.T.D.D.H).
 

Tchad: réponse au SGA du MPS