Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DEFENSE DES DROITS DE L’HOMME
C.T.D.D.H
BP : 5839 Ndjamena E mail : convention.ctddhongatchad
Tel : +235 66267981 ; +235 92106983 Siege National : Avenue Oumar Bongo face à la Station- Service NIMRO

Communiqué de Presse n°08/2015
La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (C.T.D.D.H) informe l’opinion nationale et internationale que sous le couvert de la lutte contre Bokou Haram , de graves violations des droits de l’Homme sont en train d’être perpétuées par les forces de l’ordre : des citoyens de différentes nationalités notamment des Burkinabés, Maliens, Nigérians et de plusieurs autres ressortissants de la sous régions ainsi que certains tchadiens n’ayant pas de cartes d’identité sont massivement arrêtés et parqués dans un endroit insalubre aux environ du village de Klessim . Ces personnes sont admises dans des endroits éloignés de N’djamena de vingt Kilomètres sans eau ni nourriture et l’atmosphère qui y règne ressemble à celle d’un camp de concentration.
La C.T.D.D.H tient à informer par ailleurs le public que des véritables rackets sont opérés sur les ressortissants étrangers qui devraient payer au moins 50 000 f CFA à des agents véreux pour recouvrer la liberté. Des traques sont organisées pour arrêter des personnes simplement soupçonnée d’être des étrangers.
La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains (C.T.D.D.H) exige la libération immédiate de ces personnes ainsi que l’arrêt immédiat des exactions exercées sur elles ; elle interpelle le gouvernement Tchadien de punir les agents des forces de l’ordre responsables de ces pratiques abjects et barbares sur des innocents.

Fait à Ndjamena le 21 Janvier 2015
Le Secrétaire Chargé des Affaires d’Urgence

Khalil AZIBERT Mahamat