Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Depuis deux semaines, les employés du projet USAID/PDEVII vivent le désespoir total, le non dit de la justice et le bureau régional de coordination du dit projet basé au Niger. Après moult démonstrations, les responsabilités sont partiellement, situées même si les inculpées qui vivent heureux en maitres de lieux au sein du projet. Le clan des intouchables continuent par user de leurs influences sur les autres collègues résistant au régime de Rodney dit Ébola.
Dans nos épisodes précédentes, nous avons signalé une serie de départ du personnel du projet, sous prétexte que ces derniers ont des relations quelconques avec l’ex DRH, nous disons déjà que notre apocalypse se réalise du jour le jour à travers, le départ de Abdelmounim Abdoulaye, on vient d’apprendre que Dieu Béni Wadar, Angèle Ndounabe, Jacques Ndoubé, et Adoum Ngaré, ont déjà eu pour leurs comptes. Comment comprendre qu’un poste est élevé en grade et le titulaire de ce poste depuis deux doit repostuler, car ya pas une promotion interne dans ce projet. Même si Ali yacoub, a fait de son mieux pour plaider le sort de son fils Hassaballah Ali yacoub en fonction au Bureau de PDEVII à Ati, cela n’a pas empêché son superviseur de le mettre fin à son contrat, en attendant la promesse faite de Mr Ebola.
Madame Karine Banga, une alliée de l’ex DRH à préféré, démissionné face au climat de haine non professionnel, que le Directeur développe contre sa personne, car Rodney mélange humeur et le travail. Il ya une serie de démission en cours, de peur d’arriver à l’extrémisme violent au sein du projet.
Le délégué du personnel Mahouli Paul, quant à lui a fait objet d’un coup de théâtre monté de toute pièce par Mr Ébola et ses poulains, afin de le confondre dans l’exercice de ses fonctions. Des négociations sont en cours entre Rodney et l’inspection de travail afin de trouver de scenarii, pour le bouter hors du projet, car ce dernier reste encombrant pour eux. Le délégué affirme toujours qu’il a une température de 37degré face
Nous venons d’apprendre que le fantasme de Derom tsk, l’initiateur du coup brèche contre l’ex DRH. Commence déjà par ôter le sommeil à Rodney dit Ébola, à travers un mail du 22 octobre 2014, ce dernier demande déjà la contrepartie pour service rendu dans l’affaire Adrien via Ali yacoub. Entre temps, le chargé d’insécurité du projet se trouve déjà depuis ce soir à Moussoro depuis cet après midi (vendredi 24 octobre 2014), afin de chercher des alibis dans la gestion de la formation de l’ingénieur Marcel Namadingar, qui par ricoché est entrain d’enfoncer le Directeur Ébola pour une erreur administratrice commis par ce dernier à son encontre.
Mr Ébola(Rodney) doit comprendre une chose, le tchadien n’est pas lèche botte, s’il en a trouvé quelques uns au PDEVII, il ne peut que compter sur ceux la, mais la fin de son règne n’est pas loin, même si nous comprenons comme quoi, le gouvernement américain au lieu de financer la paix, finance une injustice que Rodney est entretien a tout Prix. Il oublie aussi qu’il a déposé une plainte au nom de l’organisation contre Issa Taher, l’ex coordinateur du Bureau de Moussoro, dont il demande des dommages intérêts de 2.000.000 Fcfa a quel prix…Le tombeur, tombera aussi un jour quand le peuple se mettra debout.
-- envoyé par blamka (blama@yahoo.fr)