Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Mbary Senior

Lettre ouverte à Mr François Hollande pour sa visite au Tchad.

 

Mr Hollande, que cherchez-vous au Tchad?

 

Le périple en Afrique du président français, Mr François Hollande, le conduira jusqu’au Tchad. Lorsqu’on se rappelle de ses premières déclarations vis-à-vis des dictateurs, à son arrivée au pouvoir à l’Elysée, on ne peut s’empêcher de lui poser la question suivante « qu’allez-vous chercher au Tchad ? ».
Je ne me rappelle plus exactement les termes exacts de vos propos au sujet des dictateurs, notamment africains, mais vous avez affiché au début de votre mandat une fermeté vis-à-vis d’eux. Mais moins de deux ans après, le constat est amer, très amer même. Au lieu que ces dictateurs tremblent, comme vous sembler le faire croire, c’est plutôt une excellente coopération marquée le tapis rouge déroulé tour à tour pour les recevoir. Où est le sérieux ? Le retournement de votre veste est une attitude indigne de l’homme de principe que vous êtes il n’y a pas longtemps.
Le plus répugnant dans tout cela, c’est que votre attitude encourage et renforce le zèle des dictateurs déjà installés comme Deby, et donne des idées à d’autres qui n’hésiteraient pas à les imiter car pour les dirigeants africains du « pré-carré » français, seule la pression de la France pourrait changer, en dehors des pays francophones du Maghreb.
La Déclaration Universelle des Droits de l’Hommes de 1948 n’a-t-elle pas été signée dans votre pays, la France ? Ce n’est pas au nom de cette Déclaration que votre pays accueille des opposants du monde entier dont certains sont parfois réclamés par leurs pays d’origine pour les juger ? En plus, en tant que socialiste, la question de droit de l’homme devrait être au cœur de la politique étrangère de votre gouvernement.
Certains diraient que le Real Politik a fini par prendre le dessus. En ce qui concerne le Tchad, il se dit que le président Deby a retourné la situation en sa faveur avec son intervention au Mali et en RCA aux côtés de votre armée.
Mais cette intervention du Tchad au Mali et en RCA est-elle une raison majeure pour que vous et votre son gouvernement :
- se taisent sur l’assassinat lâche de l’opposant charismatique, Mr Ibni Oumar Mahamat Saleh, en 2008 alors que son prédécesseur, Mr Sarkozy, avait déclaré ouvertement en promettant de faire la lumière sur cette disparition ? Lui, Mr Hollande, devenu président et socialiste comme Ibni, est incapable de clarifier la situation alors qu’il suscitait réellement de l’espoir à son arrivée à l’Elysée et en plus, il a les moyens de le faire ;
- gardent un silence complice sur la répression quotidienne qui s’abat sur les médias privés et les défenseurs des droits de l’homme ainsi que sur les hommes politique au Tchad ?
- ne disent même pas un mot que l’asphyxie de la population sciemment organisée par le pouvoir de Deby par la pénurie de toute sorte (manque d’eau et d’électricité en cette période de forte chaleur, flambée des prix des produits de première nécessité, etc) alors que le pays brasse des moyens financiers importants qui sont détournés, au su et au vu de tout le monde, au profit seul du clan au pouvoir?
- gardent un silence coupable des assassinats quotidiens, des viols, des vols à mains armées et des humiliations organisés par les membres du clan au pouvoir et que les auteurs de ces forfaits, connus de tous, jouissent d’une impunité à avis et narguent ainsi l’autorité de l’Etat?
- Gardent un silence complaisant d’une mort programmée de l’Etat de droit pour le remplacer par une monarchie par la privatisation des services et biens publics et les régies financières de l’Etat, des nominations sans références professionnelles requises ?
De ces quelques interrogations non exhaustives, des vrais problèmes que vivent les Tchadiens au quotidien dans leurs chairs et dans leurs âmes qui sont connus de toutes les chancelleries, dont celle de votre pays au Tchad, parce qu’abondamment traités par les médias locaux, de quoi vous et Deby allez-vous parler ?
De la sécurité, certes, mais pour qui ? Pour la France ou pour le régime de Deby ? En tout cas pas pour les Tchadiens. Si Deby n’est pas en mesure de protéger sa propre population de ces assassinats, des violences et d’humiliation de tous les jours commis par les membres de son clan, de quelle sécurité vont-ils parler ? De Boko Haram ? Ca n’intéresse pas particulièrement les Tchadiens parce qu’ils ont déjà leur Boko Haram Tchadien, c’est-à-dire les Zaghawa de l’ethnie du président qui sont aussi pire qu’un cancer.
De la politique, bien sûr mais de quelle politique ? Celle de son maintien à vie au pouvoir ou parler de l’alternance ?
Des droits de l’homme, oui mais pour quelle catégorie de population ? Pour les Zaghawa de la famille de Deby qui sont déjà au-dessus de la loi ? Ou allez enfin du cas Ibni dont Deby ne veut plus en entendre parler ?
Nous serons curieux de savoir sur quoi vous allez discuter et qui puisse intéresser les Tchadiens. Attendons donc de voir, même si, sauf erreur de ma part, rien de bon n’en sortira.


15/07/14



--------------------------------------------

Lettre ouverte à Hollande:  que cherchez-vous au Tchad?