Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Lors de son passage dans la bourgade de trois ânes, Deby a réuni des jeunes cadres de Bilia pour leur dire qu’il abandonne le pouvoir et qu’ils se préparent donc à gérer le pays en désignant un de leurs qui serait appelé à le remplacer. Ensuite Mr Deby appelle en aparté deux généraux très proches à lui pour leur confirmer ses intentions tout en sachant qu’ils vont informer leurs intimes afin de prendre des dispositions. Depuis c’est le branle-bas dans le sens. Selon certaines confidences le choix serait porté sur un des fils de Général Issaka Diar. Justement beaucoup des gens ont remarqué le comportement inhabituel de la fratrie ; ils sont carrément en campagne ; ils sont devenus tout d’un coup des agneaux ; ils sont partout dans les cérémonies funèbres, à l’hôpital chez les malades ; le dimanche ils rendent visite aux anciens etc. etc.
D’autre part un comité comprenant Yaya Dillo, Kerim Souleyman Telio, Ousman Diro Djarou, Kerim Ali BOURDJEROU et BOKOR ABDELKERIM est constitué pour soutenir le candidat potentiel. Arrivés à Ndjamena, Deby leur a promis à tous qu’il les nommera à des postes importants très prochainement.
Parallèlement à cela le Sultan de Bilia instruit le S.G de Mps de sensibiliser au maximum les militants pour exiger sa candidature au moment opportun comme a fait exactement son parent Oumar Al Béchir qui a laissé croire qu’il ne se présentera pas mais arrivé au congrès il a été plébiscité par les militants. Il a aussi encouragé son B.E en disant qu’il n’est pas dans la même situation que Mr Compaoré qui a voulu modifié la constitution alors que la nôtre l’est déjà depuis 2005 ; il est donc dans la légalité totale et ce n’est pas Obama ni Hollande qui enverront des escadrons pour l’empêcher surtout si la volonté des militants s’expriment massivement.
Dans la même optique de se serrer les rangs, le Sultan pense sérieusement selon l’entourage de la 1ère Dame à nommer son neveu qui est à la BEAC à Yaoundé de le faire revenir encore aux Finances, de même son grand frère trouvera enfin le poste de ses rêves et de ses cauchemars, le Ministère de l’infrastructure. Les parents et proches de la 1ère Dame combleront les points manquants du dispositif.
Pourquoi Deby souffle le chaud et le froid en vers ses parents de Bilia en cachant ses vraies intentions et il dit autre chose au Mps ? Ce sont les conseillers qui ont parait-il conseillé que sans la participation de ces jeunes il n’y aura pas des votes au village et ce serait un grand camouflet pour lui. Ces jeunes qui sont pour la plupart des cadres confirmés et issus des grandes familles sont très actifs dans tous les milieux et quelques-uns d’entre étaient dans l’opposition armée d’autres continuent à entretenir des relations souterraines avec l’autre parent de Doha (deby le sait pertinemment car son neveu de l’ANS l’informe à travers leurs conversations enregistrées). Comme tous les garçons à leur âge, ils sont très ambitieux et sont prêts de se mouiller à fond avec le monarque mais celui-ci ne les a jamais portés dans son cœur et crée entre eux des conflits interminables pour que chacun se fasse plus indispensable que l’autre et le serve plus. Dans leur milieu beaucoup voient d’un mauvais œil l’arrivée prochaine de l’ancien futur Ministre des Finances qui n’est pas un ange parait-il dans ce milieu. C’est un garçon très méchant et jaloux que les autres s’approchent de son oncle, parait-il. En tout cas toute cette effervescence ressemble à un rappel des troupes pour les futures élections. Mais comme toujours on joue à la diversion ; on fait miroiter aux uns des postes ou on les fait rêver debout et aux plus proches des postes juteux et stratégiques.

 

Correspondance particulière

 Le double langage de Deby