Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

La  présidence au Tchad sous une menace ?


La présidence de la République en dangers imminent ?
La présidence de la République est-elle en danger imminent ? Que veut réellement Abakar Tahir Moussa alias Al-Manna à la présidence de la République en infiltrant tout le système ? Ces questions méritent d’être posées à la manière dont ce dernier veut tout contrôlé autour de la présidence. Quelle intention inavouée guide cet opérateur économique fabriquée par le pouvoir MPS ?Du protocole d’Etat au planton, en passant par les aides de camps, les généraux proches du chef de l’Etat, et autres, l’homme a réussi à ranger tout le monde de son côté. Des sources concordantes rapportent que, Séïd, l’homme à la grande taille, le métis de Fada, un simple agent du protocole, est l’un des plus grands informateurs d’Abakar Tahir Moussa. Le moindre mouvement ou information pour toutes les activités autour du Chef de l’Etat, Séïd le colporte très rapidement à son cicérone. Croyant tout puissant, l’opérateurfait de la récupération et d’usage de trafic d’influence dans un premier temps puis divulgue les informations aux opérateurset cadres de sa région et même au-delà aussi. Tous les secrets du Palais Rose sont ainsi dehors. Alla Maye Halina, le monnayeur des audiences, le manipulateur et menteur, qui a préféré être, sous-directeur duprotocole de la présidence que directeur général du Protocole d’Etat, au est aussi informateurs de cet opérateur économique, Que cherche-t-il ? Est-il normal avec la 4ème République de laisser le titre de l’Ambassadeur à quelqu’un comme Alla Maye Halina qui s’est dégradé à cause de monnayage des audiences nationales et internationales et manipulation pour détruire les hommes intègres ? le président de la Républiqueest-il conscient du Dangers qui le guette ? D’autres sources renseignent aussi que, la République est en dangers car le PDG du Groupe Al-Manna reçoit les secrets d’Etat par l’entremise de l’aide de camp le plus proche de proche des aides des camps du président de la République en la personne de Khoudar, le beau-frère. De la Première Dame du Tchad, Khoudar renseigne Abakar Tahir Moussa sur chaque mouvement d’une situation ou d’une prise de décision du président de la République. A-t-il besoin de se rabaisser jusqu’à cette honteuse et inqualifiable bassesse du moment oùsa sœur est l’épouse du Chef de l’Etat ? Est-il normal de prendre un beau-frère général d’armée comme aide de camp un enfant plus légers qu’un bébé ? Est-il républicain de confier des commissions financières à cet enfant qui refuse de les remettre aux concernés ? A-t-il, besoin de soutirer ou trahir la confiance de son patron ? Pauvre 4eme République. Les généraux, proches du régime, constituent également une autre source d’information pour Al-Manna. Quand on est tout le temps avec le Chef de l’Etat, protégé, financé et soutenu par le lui est-il digne et respectueux de se rabaisser aussi bas que çà ? A cette allure, l’on se demande pourquoi tant infiltrer un système d’un pays ? Sauf l’intéressé peut répondre, un jour devant le peuple, et devant Dieu. Etant donné qu’Abakar Tahir Moussa ayant passé assez de temps comme nettoyeur des voitures avec les Arabes, à caractère arabo-musulman, tout ce qui lui est rapporté est aussitôt dehors. Tellement qu’il est généreux que toutes les informations secrètes il les livre à qui veut entendre. Affolé par un une folie de grandeur, guidé par un esprit malsain, le tout pour un objectif inexpliqué, le champion des crimes économiques (entre 2005 et 2016 on parle de 150 milliards FCFA manque à gagner de l’Etat), donne les informations qu’il certains médias de la place (Abba Garde made in Almana). Ces médias qu’il a acquis à sa guise, Al-Manna les manipule comme il veut. Abakar Tahir Moussa, PDG, du dangereux Groupe Al-Manna, félicite les personnalités avant leur nomination. Le cas le plus récent est celui du ministre d’Etat, ministre Secétaire Général de la Présidence, KalzeubéPayimi Deubet, avec une voiture Hilux remplit des boissons et 50 000 euros. Que cherche cet homme à IDI et à son pouvoir ? Car la sécurité autour du président de la République commence à inquiéter. Le fameux radar du journal Abba Garde, est Abakar TahirMoussa alias Al-Manna. Beaucoup des Tchadiens se demandent actuellement combien ce journal périodique arrive à accéder à certaines informations. La réponse est tout simplement que c’est Al-Manna qui lui livre l’information et l’argent qu’il faut pour imprimer son journal. D’autres journaux de la place également qui taraudent autour lui arrivent à avoir leur part pour aider l’homme à atteindre ses objectifs machiavéliques. La preuve en est que, sur le dernier avenant de l’Office National de Radio et Télévision (ONRTV), que son entreprise a la charge d’exécuter le marché, Al-Manna, a réussi à avoir le document avec les annotations du chef de l’Etat. A l’heure de la 4ème République, a-t-on besoin d’une personne comme luiqui a mis le pays à terre ? Il détourne massivement et investit pour affaiblir la présidence et le président de la République. Avec la République qui vient de commencer, le président de la République doit penser à faire prêter serment aux Operateur économiques, protocole d’Etat, aux aides de camps et ales cabinets collaborateurs du chef de l’Etat. Sinon le secret du Boss est dehors, et tout son système de gouvernance est infiltré par des individus comme Al-Manna, très dangereux. Dans prochain article, nous avons vous faire découvrir les manigances d’Al-Manna.