Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

idriss2012
Loin de trop croire à la succession monarchique du fils d'Idriss Deby, ce qui ne sera pas faux dans un futur lointain, il faut désormais admettre que le cadet de Brahim Idriss Deby pose un sérieux problème de sa sécurité à son président de père. Le jeune et alcoolique Zakaria mène une vie de pacha, très analogue à celle de son frère défunt. Mêmes bêtises, meme insolence, mêmes fréquentations dissolues, mêmes mœurs dépravants etc.
La DGSE française adresse plusieurs lettres au PR sur le comportement identique de Zakaria à celui de son ainé tué par la pègre parisienne dans une sulfureuse affaire de drogue, d'alcool, de gros sous et de sexe. Brahim Deby qui a dépensé 6millions de CFA dans une boite la nuit de sa mort violente et avec 50milles euros dans sa poche et emportés par ses agresseurs, vivait mieux qu'un prince du golf et ses fréquentations et l'extériorisation d'immense fortune de ses poches ont mis à ses trousses les grands bandits de Paris.
Zakaria devient lui aussi incontrôlable et bouge sans cesse. Paris, Genève, Dubaï, Londres, Monaco et toujours bourré comme un polonais, il fréquente des milieux mafiosi, se paie la drogue dure, la snife, la partage avec sa petite cour de bouffons, paie cash la passe de grandes prostituées comme celle appelée Zahya.
La police française et la DGSE tirent la sonnette d'alarme, avertit son père.
Après mûre réflexion, le papa, sur conseils de son entourage, décide de le garder à l'oeil en le responsabilisant au palais. Il le nomme Dircab- adjoint, en plus de son cumul de DG de Air-Toumaï. Mais le garçon est têtu, incontrôlable et s'échappe à la moindre inattention vers les cieux de ses plaisirs mondains. On le croyait dans une aile du palais le matin et l'on le signale à Dubaï-palace à midi. Il est insaisissable comme une goutte de mercure sur un miroir lisse, fuit la surveillance paternelle autant qu'il peut, de toutes ses forces.
Zakaria se montre alors plus en un délinquant retors qu'à un futur successeur de son père. Son père se casse la tête pour lui trouver une meilleure issue, le surveille, l'amene dans ses différents voyages, déjeune et dîne avec lui mais hélas le petit ivrogne cherche et trouve toujours un créneau pour s'échapper et prendre son envol pour des destinations dont l'une sera sûrement le lieu de son proche trépas.
Attendons de voir comment finira le second héritier d'Idriss Deby, après le premier supposé successeur dont on connait ses déconvenues et sa mort barbare à courbevoie, dans les pénombres de son garage à auto.

Confidentiel: Q.W