Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 FERCHICHI
Yassine Ferchichi et Alioune Tine (RADDHO)
Quatrième jour et quatrième nuit. Yassine Ferchichi campe toujours devant le ministère des Affaires Etrangères à Dakar. Son espoir : être reçu par Madické Niang, le ministre auquel il a adressé une lettre en ce sens le 5 mai dernier et à laquelle il n'a à ce jour reçu aucune réponse. Seuls quelques policiers manifestent un peu de curiosité lorsqu'un avocat ou un journaliste viennent lui rendre visite dans son campement de fortune. Campement est un grand mot. Il n'a tout simplement plus rien avec lui.
 
Renvoyé de France le 24 décembre 2009 au Sénégal, il avait été logé dans un hôtel jusqu'en mars, date à laquelle les autorités sénégalaises lui avaient fait savoir qu'elles mettaient un terme à sa prise en charge. Yassine Ferchichi avait alors mené une grève de la faim, particulièrement médiatisée et ces mêmes autorités revenaient sur leur décision, mais dans les faits ne se seraient jamais acquittées de leur dette envers l'hôtelier, qui a fini par chasser Yassine Ferchichi.
 
Par ailleurs, il n'a jamais pu obtenir de prise en charge de l'Etat sénégalais pour une opération rendue nécessaire par une fracture de la main de mars dernier, et à ce jour non soignée.
 
A la rue depuis jeudi, sans aucune ressource, sans perspective, Yassine Ferchichi n'a rien à perdre non plus et il est résolu à "ne pas lâcher l'affaire", pour reprendre ses termes, et " à se battre jusqu'au bout".

Luiza Toscane