Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

logo mise au point

Vourboubé Pierre à Awia Soulba

 

Bonjour,  Mak !

 

Mak, j’ai lu avec un intérêt particulier la réaction de notre ami Awia Soulba suite à notre chronique du samedi dernier. Mais, quel drame, son raisonnement ! Et je me suis écrié : « Voici un avocat raté ! » Faut-il encore lui répondre ? Eh, bien, je ris de sa bassesse qui me fait tourner le ventre. Qu’il apprenne qu’un doigt ne peut cacher le soleil au Tchad. La campagne est certes finie, Me Padaré multiplie par contre les actes abjects susceptibles d’amener Awia Soulba à le conseiller utilement.

 

En attendant, Mak, je renvoie notre ami Awia Soulba à Hamadou Hampâté Bâ : « Cesse d’être ce que tu es afin que je puisse faire de toi ce que je suis. Après tu remettras ce que tu es par-dessus ce que je suis. Alors tu seras 1 + 1, toi + moi. Tu seras 2. »

 

Dans son écrit, Awia Soulba a bien exposé son hypocrisie. En fin de compte, il est le seul et unique hypocrite dans ce pays. Il ne comprend pas non plus que nous ne déstabilisons personne. Il désapprouve lui-même le fait que le ministre des affaires foncières et du domaine suive le projet présidentiel dans sa région et ne veut pas qu’on le critique ! C’est vouloir d’une chose et de son contraire à la fois, non ? Et des gens comme Awia Soulba sont légion au Tchad !

 

Malheureusement, Awia Soulba n’a pas été assez précis pour que je le prenne au sérieux. « Laisser les choses évoluer », souhaite-t-il. Mais laisser quoi évoluer ? La gabegie ? Les détournements ? Le mensonge ? Laisser le copinage avoir raison de la qualité de nos infrastructures ? Laisser nos populations croire que le président de la République fait des dons aux Tchadiens ? Laisser les pauvres croire que toutes les ressources du pays appartiennent à Idriss Déby Itno ? Laisser des parvenus se partager d’importants marchés ? Laisser les élus du peuple s’accaparer de tout alors que le peuple souffre ? Laisser un ministre s’immiscer dans tout, colporter des ragots, tenter de mettre fin à la vie des autres par occultisme ? Laisser les grands projets présidentiels virer 143 millions de francs CFA sur le compte personnel de Me Padaré ? Laisser un ministre insulter publiquement une parlementaire ? Laisser un ministre gérer seul les fonds destinés à un important évènement dans toute une circonscription ? Me Padaré n’a-t-il pas trahi sa tradition ? Ne cherche-t-il pas à être premier ministre par tous les moyens ? Laisser quoi évoluer ?

 

Awia, nous décrions tous la mauvaise gouvernance au sommet de l’Etat. Nous admettons tous qu’elle est à l’origine de l’enrichissement illicite et du retard de notre pays. Alors, Awia, va expliquer le processus du développement à tes frères du Lac Léré et tu m’édifieras que tu es un nationaliste. Une autorité doit se respecter avant qu’on le respecte. Il doit canaliser utilement les forces pour éviter que des individus ne se gaussent de son peuple. Me Padaré est bien un ministre mais seulement sur le papier. Dans la pratique, c’est tout le contraire. Il est odieux. Il se dit juriste. Comme tel, il n’ignore rien des droits de l’homme. Il maîtrise bien les rouages de la gestion des biens publics. Mais, il exploite la pauvreté et l’ignorance des siens.

 

Qu’il se comporte comme un ministre et Awia Soulba verra bien comment nous lui jetterons des fleurs. Pour l’instant, ce n’est pas le cas. Nous dénoncerons minute après minute tous ses agissements et tentatives d’enrichissement personnels sur le dos des pauvres. Awia, demande à Me Padaré de te l’historique des mouvements sur son compte depuis qu’il est ministre. Tu y verras que des fonds sont allés vers le compte des projets présidentiels vers le sien. Nous sommes au cœur de son système. Nous avons l’œil sur tout ce qu’il fait du matin au soir. Nous mangeons avec lui, buvons ce qu’il boit, bavardons et voyageons ensemble. Dès son retour de Ouaga et Cotonou, nous te révélerons des choses sur lui.

 

Non, Awia Soulba, Me Padaré et ses amis ont mis à leur seul profit les projets présidentiels dans le lac Léré. Il s’est autoproclamé coordonnateur par un acte qu’il a signé lui-même. Juriste, il est mieux situé pour dénoncer cela. Le papier par lequel il désignait les membres des coordinations ne comportait pas de date. Nous avons bel et bien publié un facsimilé. Awia Soulba, tu as constaté ce manquement indigne d’un ministre de surcroît un avocat. C’est une injure à l’administration. Est-ce pourquoi tu dis que Me Padaré est intelligent ? Un intelligent aurait pris toutes les précautions nécessaires pour éviter de se ridiculiser ainsi. Comme il a été guidé par son seul profit, voilà la conséquence, Awia.

 

Une ministre dirige un département et non une circonscription. Il contrôle toutes les actions relevant de sa compétence au plan national. Depuis qu’il est ministre, Me Padaré est toujours allé à Léré pour des actions qui ne relèvent pas de son domaine. Combien de fois y a-t-il parlé des affaires foncières et du domaine ? Sinon, Awia Soulba nous donne bien l’occasion de le décrété ministre de Léré et du Mayo-Kebbi. Alors je comprends « affaires foncières » dans le sens des affaires louches, affaires occultes, caractère assassin de Me Padaré. La réalisation des infrastructures relève de la compétence d’un autre ministère, celui des infrastructures, non ?

 

Quant au maire de la ville de Pala, Awia, renseigne-toi et tu verras bien qu’il ne mérite pas ce titre. Dans la logique, il a sa place à Moussoro. Il te dira pourquoi il ne peut pas repartir au Nigeria où il escroqué des hommes d’affaires en utilisant le nom d’une grande personnalité de ce pays. En outre, nous avons été les témoins de toutes les élections au Tchad. Faut-il se sentir fier de l’appeler maire de la ville de Pala ? Je fais un effort et je l’accepte comme tel. Mais, Pala est dans le Mayo Dallah. Les réalisations sont destinées au Lac Léré. Pourquoi les maires des autres villes sur le passage du ministre ne sont-ils pas allés à Léré à cette occasion ? Le maire de Pala est plus hospitalier qu’eux ? Pourquoi le Gouverneur n’était-il pas avec lui ?

 

Me Padaré, quoique accompagné de son collègue de l’éducation nationale, est allé comme s’il supervisait la construction de sa maison ! 

 

Alors, Awia, admets que tes idoles-là sont intelligents dans d’autres domaines sauf en matière de gestion saine des affaires publiques. Cherche leur cursus scolaires et rends-toi compte des réalités. Avec ce comportement du maire, Awia, la ville de Pala court à la catastrophe.

 

Nous n’avons rien oublié du sens de courtoisie et de l’accueil des Tchadiens. C’est  ce que nous réservons à Me Padaré et ses partisans dans leurs égarements et errements politiques. Awia, cesse d’aller à contre-courant. Awia, connais-tu vraiment ce qu’on appelle marque de confiance ? Heureusement que tout finira bientôt et tu ne pourras plus regarder personne dans les yeux. Ce passé pèsera sur vos consciences pendant longtemps. D’ailleurs, il commence déjà à vous causer des soucis.

 Oui, Awia, qui entend et conçoit bien en profite.