Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 
                  Déclaration du Front pour le Salut de la République (FSR)

La visite d’ Idriss Deby à Paris : La France ne doit pas s’aligner derrière un régime impopulaire.


Le Front pour le Salut de la République (FSR), a suivi avec une attention toute particulière la visite à Paris d’ Idriss Deby et son entretien en  privé à l’Elysée avec le chef d’Etat français Nicolas Sarkozy.


Notre organisation politico-militaire exprime son indignation la plus totale face à l’accueil réservé à  Idriss Deby, par une grande nation comme la France, reconnue pour ses valeurs démocratiques,  son souci permanent pour le respect des droits de l’homme et des libertés publiques fondamentales à travers le monde.


Le Front pour le Salut de la République (FSR), a constaté que le Président français n’a pas abordé avec son homologue tchadien,  les sujets brûlants et cruciaux, qui empoisonnent la vie politique tchadienne dans sa dimension globale ; lesquels alourdissent péniblement le processus démocratique du pays vers la refondation d’un véritable Etat de Droit au Tchad, reconnu  par l’ensemble de la communauté internationale.


Notre mouvement politico-militaire, qui attendait du Président français, une approche nouvelle,  de son pays dans le conflit tchadien, relève  une fois de plus malheureusement d’insuffisances  en termes d’implication réelle  de la France, qui est une actrice essentielle à même de nous aider à franchir un seuil, celui de  sortir le Tchad de l’impasse politique.


Mais force est de constater, que les sujets abordés avec le dirigeant tchadien, ne rassurent  guère  toute la classe politique tchadienne, les organisations de la société  civile et l’opposition armée.


Il convient de souligner que, seulement deux questions ont été soulevées par le Président Nicolas Sarkozy lors de cette entrevue avec Idriss Deby du Tchad :


-
        
Des  échéances législatives qu’il souhaiterait voir «  irréprochables » au Tchad ;

-         Disparition de M.Ibni Oumar Mahamat Saleh, porte-parole de la Coordination des Partis Politiques pour la Défense de la Constitution (CPDC) et leader du Parti pour les Libertés et le Développement (PLD).

 

 Le Front pour le Salut de la République (FSR), trouve  inopportune que la question liée aux élections législatives,  soit à l’ordre du jour et  une des  priorités dans un contexte politique tchadien complexifié, marqué par un déficit démocratique, par l’absence totale de dialogue politique  entre le pouvoir et l’opposition, la mal-gouvernance socio-économique, la vétusté des institutions de la république, des détournements massifs et abusifs des deniers publics, de la gabegie dans la gestion des revenus pétroliers et les violations sans cesse  des droits de l’homme dans un règne absolu de l’impunité et de l’arbitraire.

 

Par contre, nous rendons une fière chandelle à plusieurs  organisations de défense des droits de l’homme en France et en Afrique et adhérons totalement à leur déclaration commune visant à interpeller le dirigeant français sur la question tchadienne au cours de la visite d’Idriss Deby à Paris.

 

Le Front pour le Salut de la République (FSR), ne saurait cautionner les dérives d’un  régime aux abois, complètement  en décalage  avec les préoccupations de  notre ère.

Notre organisation appelle surtout l’Elysée à reconsidérer explicitement sa politique tchadienne et à la communauté internationale à faire preuve d’un discernement sur la crise tchadienne afin de nous  trouver des réponses urgentes et précises à l’aide d’un traitement thérapeutique et, ce pour aider le peuple tchadien à renouer avec le processus démocratique en panne

 dans le dans le pays.

  

Fait à Djimézé Hamra, le 18 octobre 2009

                     

                                             Pour le Front pour le Salut de la République (FSR)

                                               Le  Président, Ismaïl Moussa,

                                                     Capitaine pilote d’aviation.

Contact : 00 88 216 21 25 78 25

Mail : frontsalutchad@yahoo.fr