Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

oumar1.JPG

L'officier Oumar Aboubakar Abdeldjallil dans son lit à la garnison militaire

 

Officier dans l’armée tchadienne, Oumar Aboubakar Abdeldjallil, est instituteur, dans la nuit du 19 au 20 novembre dernier, il a été sauvagement battu par Brahim Hissein Mahamat Itno et son cousin, le fils de Haïga, alors qu’il était  de permanence au Camp de 27.

 

Cet acte de barbarie et de lâchété, témoigne le terrorisme d’Etat dont sont victimes quotidiennement les Tchadiens et Tchadiennes qui ont pour seul tort de ne appartenir au clan au pouvoir.

A l’instar de l’officier Oumar Abdeldjallil, de nombreux citoyens subissent des agressions et des violences de cette nature.

Les forces de l’ordre existent que de nom, la sécurité de tous les Tchadiens est en danger et menacée par Idriss Deby personnellement et de son entourage immédiat.

Aujourd’hui, ce qui est arrivé à Oumar Aboubakar Abdeldjallil, pourrait arriver demain à un parent, à un ami ou à tout autre tchadien.

 

Cette affaire de l’officier de l’affaire Oumar Aboubakar, ne doit pas être récupérée par des hommes véreux et lâches comme Hassan El-djinedi ou bien le Général Mahamat Almahadi, pour des intérêts personnels.

 

C’est une affaire qui doit désormais sortir du cadre de la communauté arabe, car elle concerne et interpelle  tous les Tchadiens épris de justice et de dignité de faire la leur pour dénoncer vigoureusement cette bestialité d’un autre âge.

La mobilisation de tous les  Tchadiens doit être à la hauteur de cet acte d’extrême cruauté.

Notre blog dénonce et condamne sans réserve, ce qui est arrivé à Oumar Abdeldjallil et invite les organisations internationales de défense des droits de l’homme à exprimer leur indignation et entière préoccupation à la situation des violations des droits humains au Tchad.

 

La rédaction du blog de makaila