Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

ccnej-10.JPG                                            Bureau du CCNEJ en conférence de presse

Pour l’application et les recommandations de  l’étude  mondiale réalisée en 2001  par les Nations Unies sur la question des violences faites aux enfants, la Coalition Nationale des Associations et des ONG en faveur de l'Enfance (CONAFE), soutenue par les partenaires au développement dont  Plan Sénégal et Save The Children, ont organisé du 28 au 30 septembre à Dakar à l’hôtel le Ndiambour un atelier en vue de renforcer le travail de synergie des actions et suscité un leadership dans le milieu des enfants et jeunes.

Cet atelier de trois (3) jours,  auquel,  ont pris part les enfants venus de treize (13) régions du Sénégal, a été  animé par des  personnes ressources et des experts qui interviennent  sur la  thématique. Il a permis à travers une collecte et une analyse recueillies de diagnostiquer profondément la situation.

ccnej3.JPGccnej4 

ccnej2.JPG

                                                        Vue des participants à l'atélier

raoul-francois-latouf-et-lo.JPG                  M.François Raoul LATOUFFE(Président-CONAFE) et  Madia LÔ (Président-CCNEJ)


L’objectif de cet atelier vise à atteindre le niveau de violence zéro  par le biais d’une sensibilisation de l’opinion publique en vue de lutter efficacement toutes les formes de violences et de maltraitance que subissent les enfants.

A travers une élection, les enfants ont voté pour la mise en place des  membres du bureau du Conseil National Consultatif des Enfants et de Jeunes (CCNEJ).

 Madia Lô de la région de Dakar, est élu Président, il a comme 1er  vice-présidente Marie Augustine Diémé de la région de Sédhiou et 2ème vice présidente Ndeye Astou Thiam, de Fatick. Ils ont un mandat de deux ans renouvelables une seule fois.

Aussitôt élu, le bureau du CCNEJ, a fait face à la presse dans l’après midi à l’hôtel le Ndiambour.

Pour les membres du bureau du CCNEJ, leur plan stratégique consiste à installer au niveau régional, départemental, local des cellules. Ils envisagent de sensibiliser  les chefs religieux, les autorités et les populations sur les méfaits de violences faites aux enfants et les conséquences qui en découleront. Des  séances de causeries seront organisées dans les villages pour vulgariser et véhicule l’information à travers tout le Sénégal.

 

La rédaction du blog de makaila