Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

gadaye2-1-.jpg

Dr Ali Gadaye, ancien ministre tchadien

 

Le 1° décembre marque pour les tchadiens le début d’une ère caractérisée par toute sorte d’incertitude. En effet, ce jour de l’an 1990, le peuple tchadien a amorcé une véritable descente à l’enfer de laquelle il peine à s’en sortir.

 

N’hésitons pas de l’affirmer haut et fort que les tchadiens ont vu de toutes les couleurs sous Deby. Ils ont connu l’intimidation, la terreur, la liquidation physique des proches parents ou des amis réputés gênants pour le régime, incarcération extra judiciaire, viol, vol, génocide, massacre. En un mot, il est permis de dire sans détour que le régime de Deby a bel et bien commis contre les tchadiens des crimes contre l’humanité.

 Politiquement, il est presque impossible de classer ce régime. C’est un régime obscurantiste placé sous la houlette d’une implacable et abjecte dictature qui ne laisse aucune lueur d’espoir à toute ouverture démocratique.

Economiquement, le pays est brisé et placé en coupe réglée sous l’extravagance et les frasques de la dynastie-Deby. Les principales ressources de l’Etat sont privatisées et allouée à la dynastie qui en dispose désormais à sa guise.

Socialement le bilan n’est guère réjouissant non plus. A ce sujet nous pouvons citer :

-          La dégradation sans précédent du système éducatif,

-          La négligence criante de la santé des tchadiens. Celle-ci manque de tout. Elle n’a ni infrastructure digne de ce nom, ni personnel  qualifié et compétent suffisant, ni équipement  moins encore des médicaments disponibles.

-          La détérioration du pouvoir d’achat aussi bien dans les secteurs public que privé,

-          La menace quasi permanente de la famine et surtout de la malnutrition des enfants et qui fait des ravages. Le Tchad se situe malheureusement au peloton de tête des pays ayant un taux de mortalité infantile qui brise les cœurs.

Face à ce fléau faut il dire que c’est notre destin et donc nous devons attendre une solution venant du ciel ? Nous sommes conscients que tous les tchadiens sont croyants. Ils sont soit musulmans, soit chrétiens, soit animistes. Mais aucune de ces trois valeurs spirituelles ne recommande la soumission sous le règne du mépris, de la violence et surtout de l’injustice.

Le tchadien est réputé attaché à sa dignité et surtout à sa fierté. Le moment est venu pour que cette réputation se profile à l’horizon. Tous nous sommes tenus à œuvrer pour casser ce carcan dans lequel le régime de Deby nous a mis. Pour recouvrir notre dignité et notre liberté, nous devons tous  nous  mobiliser, se dresser comme un seul homme et affronter l’oppresseur. Bien sûr nous n’allons pas tous agir de la même manière ; il y aura une planification et une répartition des tâches afin de créer les conditions idoines de l’efficacité. Cependant, nous sommes tous tenus à agir en aigle qui chasse et jette ses miettes au hibou et non l’inverse.

Préparons nous dès à présent pour être au rendez-vous. Le 1° décembre prochain doit être pour nous l’occasion d’inaugurer une véritable journée de méditation pour non seulement mettre en place un plan d’action  afin de dire non au mépris et à la soumission mais également nous devons concevoir les mesures qui doivent accompagner ce plan.

Tchadienne, Tchadien le moment est plus que venu pour que vous puissiez marquer un tournant dans l’histoire tumultueuse de notre pays. Le Tchad notre pays est un pays riche voire très riche. Malgré l’handicap de l’enclavement, il peut avec la volonté de ses filles et ses fils se hisser au seuil des pays émergents. En outre, les Tchadiens sont sympathiques et réputés travailleurs. Tous les pays limitrophes du Tchad en particulier et ceux de l’Afrique Centrale en général voire au delà ont bénéficié au moins de la qualité de la main d’œuvre tchadienne et du courage des tchadiens.

Alors, le moment est venu pour que tout cela en sus de l’expertise interne ainsi que celle de la diaspora doivent servir à permettre aux tchadiens de recouvrer leur dignité et à conduire le Tchad à l’émergence économique, social et culturel prélude à la prospérité et au développement équilibré et durable.

Peuple Tchadien débout et à l’ouvrage

 

                                                                           Tu as conquis ta terre et ton droit

Ta liberté naitra de ton courage

                                                                             Lèves les yeux l’avenir est à toi.

 

Fait à Djimézé Hamra le 29 novembre 2012.

 

Pour le Bureau Exécutif du Front pour le Salut de la République (FSR).

 

                Dr. Ali Gaddaye