Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Bientôt vingt ans, vingt que nous n’avons pu observer et enregistrer nos martyrs, ni nos proches, ni même nos juges alors que tous ces obscures années passées sous le règne d’Idriss Napoléon, considérablement mes compatriotes continuent de dénoncer et de critiquer au lieu d’appeler à la sagesse et aux actions pour qu’en fin l’on puisse démontrer à nos voisins et amis que plus nous sommes attaquer, plus nous prenions consciences de la nécessité d’une mobilisation nationale.

Malgré la force de l’ennemi, malgré ses atouts matériels et malgré ses connaissances du contexte historique, politique et socio-économique dans lesquels nous rampons selon son gout et son appétit, oui, nous pouvons nous redresser et nous aligner tous ensemble sur le terrain qu’il nous attend.

S’il est quelque part permis à cet Idriss  Napoléon  de douter de nos moyens matériels, je vous assure qu’il ne doutera une seule seconde de notre détermination à en découdre avec ses folies calculées, encore si nous sommes capables de conjuguer le verbe déterminer comme nous le faisions à l’école primaire.

Mon regard personnel est de plus en plus compassionnel envers les vieux, je les soutiens tous, Timane, Nouri, Adouma, Aboud, et d’avantage non pour les multiples positions qui sont exceptionnellement les leurs, mais pour le champ sur lequel  ils sont débout depuis tous ces dernières années. Et cela pour tant d’autres personnes dignes que je m’abstienne à les souligner du fait qu’ils peuvent prendre la relève et que je ne peux à titre personnel les nommer ici par respect pour ce qui ne partage ma lecture de ce théâtre de l’Est du Tchad.

Cependant, grandissons, unissons-nous, mobilisons nous, tout en croyant fermement au changement de notre pays, car pour le reste nous en sommes capable humainement mais seulement c’est le faire valoir l’intérêt général qui nous anime.

A force de nous réitérer, nous accordons de bonus supplémentaire au mal qui nous gave gravement sans même qu’on ait la force d’appeler au secours. La plus part d’entre nous ont marquer l’histoire du Tchad, mais ils ne l’ont pas écrit comme ils voulaient, beaucoup d’entre nous n’ont pas eu cette chance de s’inscrire dignement dans le cœur des tchadiens, et pour cela nos ennemis sont un peu partout pour empêcher qui qu’on d’entre nous à faire partager  ces valeurs fondamentaux à toutes valeurs républicaines. Donc mes chers amis, frères et compagnons de lutte, il est temps de regarder avec nos yeux ce qui est sous nos pieds pour mieux cueillir ce qui ce sera demain et à la hauteur de notre espoir. Et que l’on sache, que le destin de notre pays est toujours et encore suspendu à notre sagesse collective.

Toute fois, mon intention n’étant pas de nature à offenser ou influencer vos lectures si elles restent véritablement impartiales, tout en continuant de croire à l’exercice démocratique depuis le théâtre de l’Est, mon choix électif se porte sur le camarade ALBISSATY. Et puis c’est tout, soutenons le pour qu’il prenne le devant de la maison et parvenir a composer une pièce bien construite et conformément à tous ces années de répétition perdus pour rien si ce n’est par l’égoïsme des certains répétiteurs dans la maison.

Le fils du Tchad qui jouit toujours de la même ferveur Tchadienne  face à la barbarie du crottin libyen.