Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

A QUI SE CONFIER ?                
       
Le monde est beau ! Le monde est méchant !  Tantôt il te souri, tantôt il te haie. Par ce qu’il est constitué de haut et de bas. C’est ainsi que va notre beau monde. Et c’est dans ce monde, que le destin de chacun d’entre nous est fixé. Et c’est sont les quotidiens que nous vivons au jour le jour, qui traduisent dans le fait nos destins. Un destin plein  d' embouche. Ce beau monde, lorsqu’il te souri, c’est la joie.  Une joie qui te conduit à te confier si vit à toute personne que tu croise sur ton chemin. Par ce que le monde ta souri. Un sourire qui, malheureusement, pour la plupart de cas, ne dure pas.  En ce moment précis, tes yeux ne regardent qu’une seule couleur et ton nez ne hume qu’une seule odeur. Celle qui caractérise ta joie quelque soit sa source. Une joie qui te fait oublier ta douleur et t’amène à sourire même a celui ou ceux, auteurs de ta douleur. L’enthousiasme qui t’entour, te rassure et te donne espoir. Cet espoir te laisse présager un avenir radieux. Puisque naïvement, l’apparence de ceux qui t’entour, te laisse penser que ton monde n’a que de haut. Alors que le bas que tu oubli, te réserve une surprise. Une surprise qui, d’un seul coup, crispe ton visage, transforme ta joie en détresse, perd ton espoir, change ton regard, ton attitude bref, te rend furieux. Et c’est en ce moment que tu te rends compte que ce monde dans le quel ton destin est fixé, te réserve à tout moment, une surprise. Surprise, une de contraste de ton monde. Alors c’est en ce moment que tu découvre tous les maux qui caractérisent le bas de ton monde. La trahison, l’hypocrisie, la méchanceté, l’égoïsme, l’injure, la jalousie…Tous ces maux te transforme sur le champ et te rendent sceptique et surtout très méfiant à l’égare de ceux qui t’entour. Celui ou ceux à qui sans réserve, tu te confis hier, celui que tu as fait un véritable confident pour l’amour de Dieu, celui ou celle que tu as fait une âme sœur par son apparence trompeuse, sans hypocrisie te bouleverse ta vie. Mais se qui ne te tue pas, te rend toujours fort. Et c’est  le prix a payé pour une véritable liberté au Tchad. Sache que ton combat nous honores. Tu n’es pas le seul, à l’ombre, il ya des compatriotes à ton image. Même dans le système Deby. Sauf qu’ils sont obligés de bien tenir leur masque par ce qu’ils sont limités.  

Pensée particulière à Mackaila Nguebla, Eric TOPONA et LAOKELE.
 
Hervé NANA