Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Si vous acceptez encore le débat contradictoire alors publiez ce mot de soutien et d’approbation à la décision du président Idriss Deby Itno de remette en cause la présence militaire française au Tchad. Nous soutenons totalement et entièrement notre président Idriss Deby Itno dans sa démarche de libérer le Tchad et les tchadiens de l’aliénation à la France.  La France fut renvoyée au Rwanda et les rwandais survivent mieux aujourd’hui qu’au temps des français, au point que les français ont supplié Paul Kagamé pour revenir au Rwanda. Aujourd’hui, ils sont là au Rwanda mais la queue baissée.

 

Les français sont partis de la Centrafrique et du Sénégal. D’ici 2 ans, on saura les justes retombés des AVANATGES d’une vie sans la France et les français.  La vision d’aujourd’hui du président Idriss Deby Itno, les tchadiens la comprendront plus tard et diront merci d’avoir initié cette démarche de libération et de désaliénation du peuple Tchadien vis-à-vis de la Frane. Oui, nous avions combattu Kadafi mais Kadafi a changé et aujourd’hui la Lybie aide plus le Tchad que la France et de manière très concrète d’ailleurs.

 

Avec la chine devenue 2e puissance économique mondiale, la Lybie et sa volonté de coopération avec le Tchad, les États-Unis en perspective, nous pouvons dire merde à la France et la faire payer ses années de crimes coloniaux et de néocolonialisme qui vont à l’encontre des intérêts et de l’épanouissement du peuple tchadien.

 

Il faut débouter les français hors du Tchad, civils et militaires, enfants et vieillards. NOUS DISONS OUI À DEBY, le seul Tchadien et le premier à avoir le courage d’homme de remettre en cause officiellement la présence militaire française.

 

Nous sommes prêts et nous attendons juste le mot d’ordre pour faire ce qu’il ya à faire. Non seulement les français doivent partir du Tchad mais ils ne doivent même pas avoir d’intérêts au Tchad et nous également pas d’intérêts en France.  

Après plus de 100 ans de marche commune et de relations, nous ressentons vivement que notre relation avec la France n’a jamais été naturelle, libre et épanouissante. Nous ne voulons plus de la France. La voix du président que vous aviez entendu est en fait pas sa propre voix mais celle du plus grand nombre des tchadiens qui a emprunté la corde vocale du président pour dire les choses officiellement en prenant le monde à  témoin.

 

Nous prions Dieu pour qu’il le garde et qu’il aille jusqu’au bout de ses idées en éradiquant la présence du dernier français au Tchad. Vous déifiez les français et vous tremblez devant eux jusqu’à  vous souiller dès lors qu’on évoque la question de la présence française au Tchad. Même si Deby ne termine le travail, nous, jeunes décomplexés et prêts à montrer les limites des français au Tchad,  le terminerons. Inchallah ! C’est une guerre que nous ne pouvons nous permettre de perdre parce que c’est le Tchad que nous perdrons aux mains des néocolonisateurs français.  

 

Vive le Tchad libre et libéré des français ! Vive le peuple tchadien désaliéné ! À bas l’armée française au Tchad !!!!

 

Idriss Mahamat Korei

Mahamat.korei@gmail.com