Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

espagne makaila

Le sénateur espagnole de «  l’Initiative pour une Catalogne verte »  

 

Jordi Guillot en collaboration avec des partis politiques et des organisations humanitaires des Îles Canaries (Espagne) ont initié une campagne pour demander au gouvernement d’Espagne d’offrir un asile politique  au journaliste blogueur Tchadien Makaila Nguébla qui a fuit son pays après avoir dénoncé la violation des droits de l’homme.

Le lancement de cette campagne a eu lieu à Santa Cruz de Ténérife autour d’un point de presse présenté par le Sénateur Guillot et les représentants de l’ONG Puente Humano, du parti politique « Si Se Puede » et de l’Union des Professionnels de la Communication des Îles Canaries.

Le sénateur Guillot a expliqué dans sa déclaration que Makaila Nguebla est l’auteur d’un blog très célèbre dans lequel, il dénonçait les dérives du gouvernement Tchadien dirigé para Idriss Déby. Il a été poursuivi par ce dernier puis expulsé de la Tunisie sous la demande du président Déby avant d’atterrir au Sénégal en 2005.

Après un séjour de 7 ans au Sénégal, il a été expulsé le 7 mai 2013 par le gouvernement sénégalais vers la Guinée Conakry sous la pression du régime tchadien. Il soutien que Makaila court des risques graves à Conakry.

Le Sénateur soutient que c’est une cause noble le fait de soutenir vivement ce journaliste blogueur qui traverse des moments délicats. Il a précisé qu’il a informé le ministre des affaires étrangères et le ministre de l’intérieur espagnol sur la situation de Makaila afin qu’ils puissent lui octroyer un visa pour qu’il puisse quitter la Guinée Conakry et pouvoir demander un asile à l’union européen.

Nos gouvernements doivent s’engager à protéger les personnes persécutées par les dictateurs de toutes sortes, soutient le Sénateur Guillot avant d’affirmer qu’il a eu une réponse positive venant du gouvernement espagnol.

Il a ajouté qu’il va créer un réseau populaire pour rendre plus visible la situation d’ «insécurité maximum » que vit Makaila Nguébla en Guinée Conakry d’où sa sécurité morale et physique n’est pas garantie et plus grave encore il risque d’être rapatrié au Tchad.

 

Texte traduit de l'espagnole au français par Amadou Bâ, enseignant et militant aossociatuf sénégalais,membre du forum social sénégalais (FSS)

SOURCE:  http://www.elconfidencial.com/ultima-hora-en-vivo/2013/06/piden-espana-conceda-asilo-periodista-perseguido-20130627-167527.html