Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

  Un Ministre tchadien détourne  250 000 000 FCFA à travers sa femme Rwandaise

Jean-Bernard Padar+®

Au Tchad, si le détournement ne dépasse pas un milliard (1 000 000 000) de nos francs,  on n’en parle plus. Maitre Padaré, pauvre avocat galérant dans la cour de la justice a été nommé Ministre des affaires foncières et du Domaine dans le dernier gouvernement en cours. 

Ce qui suit est une histoire réelle et elle s’est passée il y a deux mois. Les diplomates éthiopiens viennent de nous raconter et confirmer par nos compatriotes tchadiens de l’ambassade du Tchad à Addis-Ababa auprès de l’Union Africaine et réaffirmer également par quelques responsables du Cabinet civil de la présidence de République à N’djamena.

En fait, Maitre Padaré est marié a une rwandaise, le frère de sa femme (un rwandais) sur invitation du Ministre atterri à N’djamena et ce dernier est logé dans la maison du ministre. Quelques jours après, les billets d’avion du beau-frère et de sa femme sont établis par les frais du Ministre. Trajet : Ndjamena-Kigali en transitant par Addis-Abeba. Les 250 000 000 FCFA sont disponibles déjà dans la maison du Ministre. Ce dernier envoie son aide de camp pour corrompre les responsables de sécurité de l’aéroport (ANS, Police et Gendarme) et fait savoir à ces derniers que ses hôtes ont un colis important à laisser passer.  20 000 000 F ont été distribués a  l’aéroport en guise de rien vu et de rien entendu. Les 230 000 000 F ont été bien emballés dans des sacs et bien eus leurs places dans la soute d’avion d’Ethiopia-Airlines.

Un responsable sécuritaire mecontent de sa part sur les 20 000 000 F menace de dénoncer l’affaire à la Présidence si le Ministre ne lui ajoute pas 20 000 000 F de plus. Le Ministre, craignant de perdre son poste décide de saisir lui-même la Présidence en affirmant qu’il a été escroqué par sa femme. La présidence saisie rapidement Addis en donnant l’identité de la rwandaise et le numéro de son passeport. Les responsables sécuritaires de l’aéroport d’Addis ont rapidement arrêté le suspect et trouvent sur sa carte d’embarcation de l’enregistrement de cinq grands sacs à l’aéroport de Ndjamena. On découvre les cinq sacs tous bourrés des billets de 10 000 FCFA. Tous, l’appareil securitaire et responsable de haut niveau d’Ethiopie étaient stupéfaits de cette scène extraordinaire. Nos compatriotes de l’ambassade présents sur le lieu, eux aussi surpris et pris de honte devant cette affaire qui terni l’image d’un pays dit démocratique. Les éthiopiens se sont eux même posé des questions du genre : comment une telle somme peut restée dans la maison d’une personne ? Comment un étranger sort de l’aéroport d’un pays avec une telle somme d’argent volée ? (la phrase : << même nos avions ne sont pas en sécurité>>  ont-elles lâchées les autorités aéroportuaires éthiopiennes).

A Ndjamena, seuls les trois responsables sécuritaires de l’aéroport sont demis de leurs fonctions et l’affaire est classée close. Pourtant le Ministre Padaré continu a travaillé sans soucis et l’image de notre pays est terni sur le plan National et en International.  Pour vous dire, au pays de sa majesté deby Itno, le détournement des centaines des millions seront classés sans suite par certaines de nos autorités. Donc au Tchad, pour être un héros national il faut détourner des milliards. Certains ministres mettent la responsabilité des détournements sur leurs pauvres collaborateurs pour sauver leurs postes.  A l’exemple du tout récent détournement effectué au niveau de l’ADAC et illustre bien que ce « Ministron de l’Aviation civile » qui ne mérite même pas son poste est capable de détourner plus d’un milliard en trahissant tous ceux qui ont détourné avec lui juste pour sauver son poste et se remplir les poches. Un Vent est proche pour arrêter tous ces gaspillages des biens publics.   

Apres ce vent, c’est aux Transparency International, TPI (Okampo), Droit de l’Homme et autres Institutions Internationales de s’occuper de ces Enfants gâtés du royaume de Deby Itno pour haute trahison et crime de détournement qui sont punis par toutes les lois universelles.         

 

Mahamat Saleh

Analyste Indépendant