Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

gadaye2-1-.jpgDr Ali Gadaye

A la différence de ce qui se passe dans d’autres cieux où les réalisations effectuées par les gouvernements pour développer un pays sont en fait une mission voire un devoir qui incombe à ces derniers, au Tchad tout acte dans ce sens est comptabilisé comme une gratification du chef de l’Etat aux populations bénéficiaires. Autrement dit la manœuvre du gouvernement tchadien vise à présenter l’opération comme un don du chef des l’Etat à ses populations.

 

L’impression que l’on a tendance à vouloir donner est que ces fonds utilisés loin d’être des deniers publics destinés à développer et à améliorer les infrastructures de base du pays afin d’assurer une bonne prestation de services aux populations, ils sont plutôt présentés comme un don du chef à son peuple.

 

Cette situation est d’autant plus choquante qu’elle donne un arrière goût que Deby cherche à transformer le Tchad en une dynastie.

 

L’Etat et ses ressources appartiennent au chef et non au peuple. Le chef, au gré de son bon vouloir distribue par ci et par là quelques gratifications tambour battant à ses sujets.

Ces pratiques visent une soumission latente du peuple qui le privera à terme de sa dignité.

 

Une réaction du peuple tchadien face à ces manœuvres sordides s’impose. Celle-ci doit être initiée par les partis politiques de l’opposition, les syndicats et les organisations de défense de droit de l’homme.

 

Ils doivent exiger du gouvernement de cesser ce genre de pratiques et développer en revanche une culture de transparence.

 

Quel est le tchadien qui est à même de dire aujourd’hui que le Tchad produit tels barils de pétrole par jour, que le Tchad exporte tel nombre de barils par jour, que les réserves prouvées du pétrole tchadien sont estimées à telles et enfin quelle est la part du revenu pétrolier dans le budget de l’Etat ?

 

Par ailleurs, il est logique que le tchadien doit savoir pourquoi il paie l’impôt. Tout comme il doit savoir l’impôt collecté par l’Etat sert à quoi.

Ce travail de sensibilisation et de prise de conscience du peuple doit être assuré avant tout par les partis politiques. Cependant les syndicats et les organisations de défense de droit de l’homme ne seront pas du reste. Ils doivent s’impliquer autant que faire se peut.

 

Si les leaders politiques et les responsables des organisations de la société civile affichent leur incapacité de faire ce travail ; il est permis de dire que Deby a réussi à les castrer en obtenant leur silence complice par l’intimidation, la répression, la violence et la terreur pour certains et par des coups de CFA pour d’autres. Si cette hypothèse se vérifie, les tchadiens doivent s’organiser autrement et relever le défi. En effet, un peuple sans dignité est un peuple sans âme. Cette mentalité ne correspond pas à la culture du peuple tchadien qui a une histoire riche à opposer un refus catégorique à tout genre de soumission.

 

Peuple tchadien réveilles-toi et debout. Car, ta dignité, ton honneur et ton orgueil sont menacés. Tu as droit comme tout peuple de par le monde, au progrès, à l’émancipation et au bien être. Tes contributions civiques (impôts) et les revenus de ton pétrole doivent contribuer de façon substantielle à t’assurer la réalisation de cet objectif. Seule ta mobilisation franche et sans hésitation qui mettra un terme à cette tentative de mise en place d’une dynastie au Tchad.

 

Fait le 08/07/2010.

 

Dr. Ali Gaddaye Adoukhour.