Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

 1780207-2419917

 

Il s'appelle Abdelkadre Mahamat Hassane, propulsé DGA de la planification et il doit cette promotion non à ses compétences ou à son diplôme, mais plutôt à son appartenance à la famille du Ministre des Affaires étrangères Moussa Faki Mahamat et de Dr Hassan Mahamat qui sont tous deux très proches du régime. En effet il est le cadet de ces deux autorités qui ont fait preuve de népotisme pour faire propulser leur cadet à un poste dont il est capable de rien du tout. Il n'a ni un diplôme ni une experience. Tout ce que l'on sait de son cursus, c'est qu'il a fait un tour au Canada pour quelques années. D'aucuns le voient comme un semi-lettré, d'autres comme un bachelier sans études supérieures.
  La Direction de la planification, un maillon stratégique du Ministre subit les contre-coups de ce manque d'expérience et compétence de ce toto dont la seule capacité est son appartenance au clan. Certes son tutellaire M. NATOINGAR NEOUMANGAR se bat difficilement pour combler le vide. Mais il en a marre de jouer les seconds rôles et le laoukoura de cet abruti parachuté par le système. Tous les grands dossiers du Ministère trainent sur sa table, parfois oubliés dans ses tiroirs. Le jeune loup parachuté parcourt les seminaires et les missions de voyage pour bénéficier des perdiems et primes.
  Comment peut-on structurer un si important Ministère avec le parachutage de tels individus dans les rouages du département? Comment peut-on restructurer le Grand Ministère de la santé avec la présence d'incompétents notoires comme ce bonhomme qui a du mal à s'exprimer en Français, la langue de son travail?
   Autant à la Direction des Affaires Administratives (DAFM) où un autre parachuté Hamid Erda (qui vient d'être muté ailleurs heureusement) entrave la bonne marche du Ministère, autant ce parvenu perturbe le bon fonctionnement de la Direction de planification.
   N'existe-t-il pas d'autres tchadiens plus compétents, plus clairvoyants que ces petits abrutis couvés par nos autorités? Jusqu'à quand va perdurer l'amateurisme et le népotisme au sein de ce Ministère qui n'arrive pas à répondre aux attentes de la populations en matière de sante?

         Djimtola Samuel