Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


Communiqué Urgent-Urgent-Urgent

Abdelkarim Harouni en Etat de Siège

Hend Harouni
Tél (dom.) : 216.71971180
Cellulaire  : 216.93439770
(Traduit de l’arabe par Hend Harouni le 12 Novembre, 2009)


Au nom d’Allah Le Clément , Le Miséricordieux et Prière et  Paix soient  sur notre Prophète Loyal et Sincère Mohamed

Pas de mise à terme au «siège à vie » par la police politique et la surveillance étroite infligée à mon frère Abdelkarim et à notre famille et sa privation de ses droits civils fondamentaux.

Tunisie, le 10 Novembre 2009-23 Dhul Ki’da 1430

Mettez-fin .- laissez-le habiter une maison sans œuvrer à le faire chasser et donnez-lui le droit à l'intégrité physique et morale, et arrêter de tourner  sa  vie  en un enfer à n’importe qu’el endroit : sa maison, son lieu de travail ou notre domicile familial; laissez-le  travailler et gagner un revenu « halal » lui et sa famille. En effet, Allah nous a tous crée avec une seule ombre et non pas avec plusieurs silhouettes qui nous poursuivent, accordez à  mon frère Abdelkarim Harouni  tous ses droits et lever le siège exercé par la police politique et protégez son droit en tant que citoyen Tunisien, voire distingué par ses capacités  et  compétences scientifiques et morales.

Mise à jour : En dépit de nos  multiples communiqués, la surveillance policière  se poursuit  toujours en face de :  la maison de mon frère Abdelkarim louée à El-Menzah V et son lieu de travail aux « Berges du Lac » et notre maison au Kram-Ouest à côté de la foire Internationale du Kram comme au niveau de tous ses mouvements .

Depuis hier, la surveillance de mon frère Abdelkarim par la police ne s'arrête pas.
Aujourd’hui, Mardi 10 Novembre  2009 tôt le matin dès que mon frère Abdelkarim est  sortit de notre maison pour se rendre à son travail, une voiture civile noire de la police politique civile – marque «Volkswagen Polo» immatriculée sous le No. 634 TU 130 conduite par un responsable portant l’uniforme de  la police  se trouvait  en face de notre maison l’a directement poursuivi , et se joint à elle une autre  voiture civile blanche du District de la police civile de Carthage avec 2 agents civils marque  «CITROEN ZX» No. 7535 TU 70 , celle-ci apparait fréquemment.

 Au moment où mon  frère d'Abdelkarim a pris le bus numéro "28" pour se rendre au lieu de son travail, les 2 agents civils quittent leur voiture et montent avec lui dans le même bus et la voiture civile noire conduite par le responsable en uniforme a suivi ce bus  jusqu'à l’arrivée de Abdelkarim à son travail, soit la surveillance  étroite  par la police politique. Les deux autres voitures civiles qui relèvent du district de la police des « Berges du Lac » sont arrivées pour demeurer  en face de son lieu  de travail : « Ford grise » No. 2960 TU 56 et «Citroën C 15 blanche» sous système  T.N.
* Ces 2  voitures n’ont pas quitté le lieu  jusqu’à mon écriture du présent communiqué : 12h 30’ ? !.

Toutes ces voitures appartiennent à des districts de la police que ce soit au travail, au lieu de résidence ou au domicile  de sa famille et ainsi de suite ... en fait mon frère  Abdelkarim  ne se déplace pas dans des délégations de la République mais il est assiégé dans des districts de police.
Qui peut vivre une vie aussi amère comme celle vécue par mon frère Abdelkarim ? Vivre avec dignité est le droit à nous tous et personnellement mois  je crois fermement en Allah Le Tout-Puissant et je dis : "Allah nous suffit; Il est notre Meilleur Garant et quel Excellent Maître!
Et quel Excellent Soutien!

P.S. : Additif : Les 2 voitures en question y sont restées jusqu’à 17 heures, heure à laquelle Abdelkarim a terminé sa journée de travail cependant, il a été strictement poursuivi par une autre voiture blanche sous la police du District de Carthage « Peugeot-Partner» No. 339 TU 137 jusqu’à son retour à notre domicile au Kram-Ouest où elle s’est garée./.