Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Abdelkarim-20Harouni-1-.jpg

 

Abdelkarim & Hend Harouni  le 10 Décembre 2010

Ecrit par Hend Harouni-Tunisie

Tél. : 216-71.971.180

Port. : 216-93.43.97.70

Au nom d’Allah Le Clément et Le Miséricordieux et la Prière & la paix Soient sur notre Loyal et Sincère Prophète Mohamed

Tunis le 10 Décembre 2010 - 4 Moharem 1432

 

Abdelkarim Harouni : Ancien Secrétaire Général de l’Union Générale Tunisienne des Etudiants (U.G.T.E.), ex-Prisonnier Politique dans le procès d’Ennahda et actuel Secrétaire Général de l’O.N.G. « Liberté et Equité » est inlassablement soumis à la surveillance policière étroite, soit même aujourd’hui le Vendredi 10 décembre, 2010 jour de célébration internationale de cet anniversaire des droits de l’homme : une voiture FORD de couleur rouge avec 2 agents immatriculée sous le n°62 TUN 1486 est mobilisée devant son lieu de travail aux « Berges du Lac ».

 

    Hend%20Harouni%2015.11.2010%20Bis[1]

Hend Harouni : Sœur de Abdelkarim Harouni, Professeur d’Anglais (en chômage) Militante des droits de l’homme. A ce jour, mon passeport ne m’a pas encore été délivré et ce depuis le dépôt de ma demande de renouvellement en date du 2 Novembre, 2010  dont  le délai prescrit  est  de  dix  (10) jours. Le 6 décembre 2010, soit après plus d’un mois, à notre domicile,  j’ai eu la visite de 3 agents de la police civile de la Sureté de l’Etat disant qu’ils voulaient me poser des questions sinon tel que l’un d’entre eux m’a brusquement dit que je n’aurais pas le passeport et par ailleurs, il a précisé que je ne l’aurais pas avant une année ou deux... . Je lui ai reproché que cela est inconstitutionnel, voire illégal.  Il m’a signalé que j’étais « un cas spécial » et suite à mon étonnement et refus de cette « qualification »  , son collègue  est  intervenu  afin de préciser qu’il n’ya pas lieu de dire qu’il s’agit d’un « cas spécial » et qu’elle n’est pas un « cas spécial » et que son dossier est  « propre » et lui a intimé l’ordre de quitter les lieux.

 

Toutefois, j’espère que cette nouvelle année nous apportera de meilleurs résultats de concrétisation en matière de libertés et droits de l’homme en Tunisie et ailleurs.