Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

chir-copie-1.jpg

Ceci est un avertissement aux tchadiens qui partent en Egypte et en Tunisie pour des soins médicaux.


Ces dernières années, le manque de soins sanitaires adéquats et la dégradation des services au Tchad ont entraîné un flux des citoyens tchadiens vers les pays de l'Afrique du nord, notamment l'Egypte, la Tunisie et la Jordanie. Ces citoyens tchadiens sont souvent victimes et sujets des pratiques criminelles et inhumaines par des cliniques locales avec la complicité des certains de leurs compatriotes vivant dans ces pays. 


Il s'est avéré qu'en Egypte pendant longtemps et jusqu'à maintenant, certains citoyens tchadiens vivant dans ces pays se bousculent sur les patients arrivés du Tchad. Chacun veut que telle personne soit soignée chez un tel médecin ou dans une telle clinique qu'il fait affaire avec. Bien sûr ceux qui leur offrent plus de primes par patient. L'intermédiaire bénéficie de deux cotés, du patient de l'avoir aider à le faire amener chez un médecin ou à une clinique et le médecin pour la clientèle. Il fait semblant d'aider son compatriote tchadien dans un pays étranger mais en réalité c'est du pire profit et de marchandage. 


Que se passe t-il réellement ? Arrivé à la clique, le médecin fait un diagnostic sur le patient en faisant une radioscopie du ventre. Il lui montre une partie de l'intestin surtout l'appendicite comme quoi il y a un ver dans les intestins et qui nécessite une intervention chirurgicale. Le patient accepte la décision de son médecin. Ce dernier fait son opération et enlève l'appendicite et le met dans une bouteille. Il le montre à son patient et le lui dit que le problème est résolu.

En réalité l'appendicite est un organe qui est souvent sans danger et tout le monde le porte. Le patient est gardé pendant quelques jours le temps que la plaie soit guérie et rentre au Tchad sans que son état de santé soit amélioré ou dans certains cas, l'opération tourne mal et il retourne dans un cercueil. On a vu plusieurs cas des personnes bien portantes perdre la vie après avoir été dans ces pays pour des petits malaises sans qu'on fasse des enquêtes. 

Dans certains cas, des médecins débutants et autres volent les organes et font des pratiques des recherches sur ces patients généralement de l'Afrique noire considérés comme des chimpanzés et leur mort ne leurs fait aucun mal. 


Ces faits ont été rapportés par une personne qui avait vécu en Egypte pendant des années et connaissait bien ce système mafieux.


Il a eu le courage de dénoncer ces pratiques barbares.


Nous vous demandons d'être vigilants et notre devoir est de vous informer sur l'existence de telles pratiques.


Faites passer ce message à ceux qui n'ont pas accès à l'internet pour sauver des vies. 


Par Tchadien Lamda


tchadienlamda@gmail.com


SOURCE:NDJAMENA MATIN