Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

LOI 4LOI 6

                Des jeunes sénégalais brandissants une pancarte et drapeau national

LOI-2-copie-1.jpgLOI-3.jpg

Alioune Tine (RADDHO)- Cathy Cissé, activiste séné

LOI-1-copie-1.jpgLOI-10.jpg

                                              Mouvement citoyen Y EN A MARRE

LOI-7-copie-1.jpgLOI-8.jpg

Au Sénégal, un projet de loi adopté en Conseil des ministres jeudi dernier, vise à instituer un Ticket pour l’élection présidentielle prévue en février 2012 , d’un président et de son vice-président de la république.

Pour la classe politique  et  la société civile sénégalaise, ce projet de loi constitutionnelle, une fois validé par l’Assemblée nationale donnerait lieu à l’instauration d’une succession monarchique au Sénégal.

 Alioune Tine, défenseur des droits de l’homme qui préside à la tête de la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits (RADDHO), en est l’initiateur  d’une coalition dénommée : « Touchez pas à ma constitution ».

Plusieurs responsables politiques et membres de la société civile s’en sont approprié l’idée pour signer une pétition dénonçant le vote de cette loi controversée.

La  salle  Daniel Brothier de Dakar, entièrement acquise à l’opposition et à la société, a été envahie par des centaines de citoyens sénégalais venus entendre les discours des différents orateurs.

 Fidèles à leur culture démocratique, les citoyens sénégalais ont donné rendez-vous ce jeudi à la place de Soweto en face de l’Assemblée nationale pour récuser ou approuver cette proposition de loi qui sera soumise à l’appréciation des parlementaires.

La loi sur le Ticket pour l’élection présidentielle passera-t-elle à l’Assemblée nationale sénégalaise comme lettre à la poste ?

A suivre……..

Reportage du blog de makaila