Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

n1202348245_30055522_1650.jpgCher compatriote Makaila bonsoir;
Veuillez s'il vous plait publier cet article sur votre blog. C'est mon témoignage sur ce qui prévaut en ce moment sur l'UFCD à l'est.
Encore merci pour la lutte.
Chapeau!
Oustaz Amir Souleyman
Depuis le Darfor

  

Témoignage: Adouma Hassaballah, espion à la solde de Deby pour détruire l'opposition

En tant que témoin de la situation qui prévaut à l'est du Tchad, je ne laisserai pas dire des sottises de ceux qui ont des choses à se reprocher par rapport à l'éclatement au grand jour des agissements sournois des soi-disant responsables de l'UFCD, en l'occurrence Adouma Hassaballah. On voit bien que ce sont ceux qui vivent des fruits des détournements massifs des PGA allouées aux combattants de l'UFCD qui essayent de laver les soupçons qui pèsent sur leur mentor.


Les ennuis de Adouma Hassaballah ne datent pas d'aujourd'hui. Les déboires de Adouma ont commencé depuis que le groupe de Béchir Didane et Ouchar Djazouli ont décidé de le quitter avec plusieurs centaines d'hommes pour créer l'UFCDR en septembre 2009. Pourquoi ces hommes ont quitté Adouma? Ces braves officiers de l'UFCD ont demandé la tenue d'un congrès pour mettre de l'ordre dans ce mouvement devenu une mangeoire de Adouma. Les combattants ont commencé à se mobiliser pour la tenue du congrès en désignant Ouchar Djazouli comme président de la commission préparatoire du congrès avec huit autres personnes. La commission a travaillé pendant un mois. Elle a consulté la majorité des membres du Conseil Supérieur de Commandement de l'UFCD. Les membres du CSC ont dans une large majorité donné leur feu vert pour la tenue du congrès.


La commission de Ouchar Djazouli a rendu les conclusions de ses travaux à Adouma Hassaballah pour qu'il donne son accord et fixer ensemble la date du congrès. Adouma a imaginé une maladie et s'est envolé quelques semaines plus tard pour aller rester pendant plus d'un mois en Jordanie. Les combattants sur le terrain ont eu le sentiment que Adouma les a fui. D'autres ont compris qu'il ne voulait pas qu'il y ait un congrès parce qu'il craint de perdre automatiquement sa place. Cette situation a obligé Dr Khidir Hassan à faire un communiqué pour éclairer l'opinion sur la mauvaise foi de Adouma.


Tous ceux qui voulaient un changement réel à l'UFCD ont quitté Adouma pour créer l'UFCD/R et ont nommé Ouchar Djazouli à sa tête. Les ennuis de Adouma Hassaballah ont commencé depuis lors. Les combattants ont commencé alors à le quitter par petits groupes pour aller soit à l'UFCD/R soit au FPRN de Adoum Yacoub Kougou soit pour aller rallier le régime de N'Djamena. Lorsque que le Représentant de l'UFCD est arrivé au maquis, j'étais à Khartoum. Adouma était en Jordanie pendant ce temps. Mahamat Kébir s'est entretenu avec tout le monde, y compris Adoum Yacoub Kougou, Mahamat Nouri, Timane Erdimi et tous les membres de l'UFCD sur place. Il a échangé avec ceux qui sont restés dans les autres localités au téléphone.


On comprend les inquiétudes de tous ces chamarikhs qui essayent aujourd'hui de défendre l'indéfendable. L'UFCD n'est pas une affaire de « tonton ». C'est un mouvement national. Soyez des hommes et revenez à la raison. Le Représentant de l'UFCD n'a pas été élu pour faire l'avocat du diable. Il l'a précisé il y a longtemps. Tout le monde impartial sait très bien que ce brave garçon a abattu un boulot formidable depuis qu'il était à la tête de la représentation du mouvement en Europe. C'est d'ailleurs pour ça qu'il a été élu par les militants de l'UFCD d'Europe pour continuer le travail sur la base des résultats de ce qu'il a déjà fait. Nous convenons qu'il n'est pas là pour plaire aux détritus. Nul ne l'impressionne et d'ailleurs s'il s'agit de rallier le régime de N'Ddjamena, d'autres avant lui l'ont fait. S'il décide à son tour de le faire, il aura ses bonnes raisons de le faire. En plus, au regard de tout ce qu'on vient de découvrir sur Adouma Hassaballah, mieux vaut être avec Deby qu'avec ce monsieur! Nous soutiendrons ce brave homme partout où il ira.


On a vu qu'il a suffit qu'il dise tout haut ce que les autres murmurent tout bas et voilà on assiste désormais à une fronde massive de la base de l'UFCD où les soldats demandent le départ pur et simple de Adouma. On a compris également que Adouma utilise le nom de A-Hafiz pour faire des communiqué alors que l'intéressé n'est même pas au courant. Al-Hafiz a réagi par un communiqué pour désavouer Adouma et le quitter définitivement. On a aussi vu que dès que le représentant de l'UFCD en Europe a lancé un appel en direction des soldats, tous les mouvements qui composent l'UFCD ont quitté Adouma en publiant un communiqué le même jour. Chapeau! Décidément, il nous impressionne ce garçon.


On comprend également pourquoi l'espion Ahmat Yacoub Dobio dont le nom vient à la bouche de certains comme l'aire qu'ils respirent a préféré rallier Deby que de soutenir un escroc comme Adouma. En plus on a appris que ceux qui se disent opposés au régime de Deby cherchent à avoir une audience avec le dictateur tchadien par l'intermédiaire de Ahmat Yacoub Dobio. Ils sont allés le voir à domicile pour ça lors de l'une de ses visites récentes en France. Nous sommes au maquis mais nous savons tout de ce qui se passe là-bas. Ils font tous ces bruits inutiles pour simplement prétendre être repérés et débauchés par Deby. Malgré tout ce dernier ne s'intéresse pas à eux.


Toujours concernant l'espion Ahmat Yacoub Dodio, il paraît que c'est lui qui a emmené Adouma Hassaballah au maquis et c'est grâce à lui que Adouma est devenu quelqu'un. Avec le temps, Adouma a montré ses limites sur le terrain et il a peur que son maître ne lui remplace à la tête du FNT. Ils a créé de fausses histoires qui ont abouti à l'éclatement de ce mouvement et à la création du FNTR... Ils se sont chamaillés depuis lors et ne s'aiment plus. On voit bien que l'espion Ahmat Yacoub a toujours été pour quelque chose quant à l'arrivée de Adouma à l'est du Tchad.


Comment un homme honnête puisse soutenir quelqu'un comme Adouma Hassaballah même s'il est son proche? Comment quelqu'un qui se dit rebelle touche en même un salaire du gouvernement tchadien? Comment se fait-il qu'il se dit rebelle et il vend les forces de l'UFCD à Deby pour 250 millions de francs? Comment quelqu'un qui se dit président d'un mouvement armé et qui ne soit pas capable d'aller sur le terrain depuis plus d'un an? Qu'est-ce qu'il fait à Khartoum? Un chef militaire doit avoir sa place sur le terrain avec ses combattants et non aller se terrer dans la capitale d'un pays étranger. C'est ça le Adouma que certains pédés veulent nous imposer comme président? Allons, soyez sérieux et arrêtez de vous ridiculiser à ce point et devenez des hommes quand même. Ne voyez-vous pas comment Adoum Yacoub Kougou est en train de se battre actuellement contre le régime dictatorial de Deby?


Adouma est un espion de Deby qui a réussi à détruire l'opposition armée en vendant les forces de l'UFCD. Il a vendu une partie des combattants à Deby et une partie à Timan. C'est confirmé par tous ceux qui ont collaboré avec lui dans l'UFCD. Suite à toutes ces révélations, il est sage d'arrêter tout contact avec lui et de trouver un homme digne à la tête de l'UFCD. C'est ce que les hommes intègres réclament maintenant depuis le 25 avril.

 

Si Adouma Hassaballah est honnête, s'il n'est pas un espion de Deby dépêché depuis des années pour infiltrer et détruire la rébellion, tout ce beau monde n'allait pas le quitter, à commencer par les ouaddaiens avec l'UFCDR, ensuite le FUCD, le MOSANAT, le MPRD, le FND, FIDEL, GIGO-MDJT, CAF, le RFUTD, le RNDP, le FDPR, le RFC/R, le MNR et l'UPT. Il faut être aussi malhonnête que lui pour oser ainsi prendre les devants pour prétendre le couvrir même si l'on vit des retombées qu'il a détournées. Et on sait très bien que tous ceux qui s'agitent maintenant sont concernés par les accusations qui accablent l'ex-président de l'UFCD. C'est confirmé.

 

Adouma Hassaballah est un espion de Deby dans les rangs de l'opposition. Il craint Adoum Yacoub Kougou parce que c'est un vrai leader de l'opposition armée tchadienne qui défend une cause juste. Plusieurs fois Kébir a tenté en ma présence de concilier les deux et de les emmener à fusionner l'UFCD et le FPRN. Adoum Yacoub Kougou n'a aucun problème pour la fusion des deux mouvements mais c'est Adouma qui refuse puisque c'est un espion de Deby qui est là pour détruire la rébellion.

Adouma Hassaballah n'est pas ouaddaï comme il le clame ou comme le prétendent ceux qui vivent à ses dépends. C'est un arriviste qui a été élevé par des ouaddaïens et voilà comment il s'était retrouvé là. Nous n'avons pas été contre le fait qu'il soit propulsé à la tête de nos différents mouvements par ce qu'on le croyait sérieux. Or il a détruit tous les différents mouvements auxquels il a appartenu. L'espion de Deby a donc joué son rôle de diviser les ouaddaïens en vendant purement et simplement l'UCFD au régime de Deby. On s'en est aperçu récemment. On se souvient également pourquoi il a toujours occupé le second rang dans les autres mouvements auxquels il a appartenu parce qu'il n'a aucune perspective pour diriger mais plutôt des idées négatives pour diviser les ouaddaïens. Aujourd'hui on comprend comment ce type a été propulsé à l'est pour faire le sale boulot. Tout ça c'est fini. On l'a pris la main dans le sac. Il est cuit.

 

Nous l'attendons de pied ferme au terrain. Car il est accusé de haute trahison et il le sait. C'est pour cette raison qu'il s'enterre dans Khartoum. Mais nous ne sommes pas pressés.

 

Oustaz Amir Souleyman

DarfourOustaz

amiroustaz@yahoo.com