Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

femme.jpg                       

Dépêche : Le PM et son gouvernement sur le départ ?

 

Des sources concordantes provenant du Tchad indiquent que le PM, Emmanuel Nadingar est sur le départ suite au fait qu’il n’ait pu rien faire pour juguler la contestation sociale.

A la suite d’une audience accordée par Idriss Déby ITNO au Premier ministre pour la remise du rapport sur le présumé coup d’état, fin de semaine dernière, le Président avait demandé, manifestement en colère, à la délégation qui accompagnait le PM de quitter la salle et de le laisser en tête à tête avec son PM et les membres de son cabinet ( son fils, Younousmi et autres)

Le PR a demandé des explications non pas sur la persistance de la crise sociale mais plutôt sur les clauses de l’accord de novembre 2011 dont il faisait semblant de découvrir le contenu par ailleurs approuvé par lui-même en son temps.

Il accuse le PM et son gouvernement d’avoir négocié cet accord en ne tenant pas compte des difficultés budgétaires ; abusant ainsi de la confiance qu’il avait placée en eux, confiance qu’ils ont trahie. Ensuite, il s’est attaqué au PM sur ce que rapporte l’opération COBRA.

Pour ce faire, il avait un rapport devant lui rédigé probablement par l’ANS selon que l’opération coûte plus chère qu’elle ne rapporte. Plus grave encore, Déby lui reproche d’avoir laissé l’initiative sur le terrain à son jeune ministre de la justice Abdoulaye Sabre Fadoul et que jusqu’à là ce n’est que du menu fretin qui est tombé dans leurs mailles.

Très remonté, il n’est pas allé par quatre chemins. Il a exigé qu’on abroge l’accord avec les partenaires sociaux de novembre 2011 et de remettre les grévistes au travail faute de quoi il le limogera. La séance fut levée.

Au terme de cette audience, il a demandé avant même d’attendre la réaction du PM, à son cabinet, de lui dresser une liste de premiers ministrables.

Aux dernières nouvelles, c’est le nom d’une femme parlementaire, une cacique du MPS originaire du Sud-Ouest du Tchad qui revient le plus souvent. Cette femme a la particularité d’avoir brisée les syndicalistes et même fait renvoyer certains d’entre eux devant les tribunaux lorsqu’elle était membre du gouvernement.

Seul problème avec cette femme qui avait faillie être déjà PM en 2009 est notre Leïla TRABELSI nationale, Hinda Déby ITNO ne l’a trouvant pas assez fayotte vis-à-vis d’elle à ses yeux. Déjà par le passé, elle avait sollicitée son départ du gouvernement heureusement pour cette dame, elle avait réussie à se faire élire députée. On verra dans les prochain ce qui adviendra.

 

Correspondance spéciale depuis Ndjamena