Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

eric.jpg

Eric Topona, journaliste arrêté

 

Reporters sans frontières s’inquiète vivement de l’arrestation du secrétaire général de l’Union des journalistes tchadiens et ancien journaliste de la Radiodiffusion nationale tchadienne, Eric Topona, le 6 mai 2013 à N’Djamena et des poursuites lancées à son encontre. Le journaliste a été transféré en prison après être présenté à 8 heures au palais de justice de la capitale pour une convocation.

 

« L’arrestation et l’inculpation d’Eric Topona, qui a déjà été à plusieurs reprises inquiété pour ses activités journalistiques, sont inacceptables et constituent une violation flagrante de la liberté de l’information » a déclaré Reporters sans frontières. « Nous demandons aux autorités tchadiennes de procéder dans les plus brefs délais à sa remise en liberté immédiate et sans conditions ».

 

Selon les informations récoltées par RSF, Eric Topona a été convoqué par le juge d’instruction du 3ème cabinet pour une « affaire le concernant ». Le journaliste est actuellement détenu, sous mandat de dépôt, à la maison d’arrêt d’Amsinene dans la banlieue de N’Djamena. Il a été inculpé pour « atteinte à l’ordre constitutionnelle ».

 

Son arrestation intervient alors que le blogueur Jean Etienne Laokolé, est détenu depuis le 22 mars 2013 (http://fr.rsf.org/tchad-le-contributeur-d-un-blog-d-12-04-2013,44374.html).  Les deux hommes ont contribué à la publication en ligne d’un citoyen tchadien en exil, Le blog de Makaïlahttp://makaila.over-blog.com/), qui est très critique du gouvernement. (

 

Eric Topona a déjà fait l’objet, en 2012, de menaces que des médias locaux avaient alors attribué à des officiels. Le 24 juin 2012, à N’Djaména, le journaliste avait été renversé par une moto. (http://fr.rsf.org/tchad-aucun-journaliste-n-est-dans-la-05-07-2012,42960.html).

 

Pour plus d’information sur la liberté de la presse au Tchad : http://fr.rsf.org/tchad.html

CHAD

Journalist arrested after being summoned to law courts


 

 

Reporters Without Borders is very worried by today’s arrest of Eric Topona, the secretary-general of the Union of Chadian Journalists (UJT) and former journalist for Chad’s national radio and TV broadcaster, and the charge of “endangering constitutional order” that has been brought against him.

 

After reporting to N’Djamena’s law courts at 8 a.m. today in response to a summons from an investigating judge, he was detained under a warrant and is now at a detention centre in Amsinene, a suburb of the capital, Reporters Without Borders has learned.

 

“The arrest and charging of Topona, who has been harassed several times in the past in connection with his journalistic activities, are unacceptable and constitute a flagrant violation of freedom of information,” Reporters Without Borders said. “We call for his immediate and unconditional release.”

 

Topona’s arrest follows that of Jean Etienne Laokolé, a blogger who has been held since 22 March (http://en.rsf.org/chad-opposition-blogger-held-12-04-2013,44375.html). Both contributed to Le blog de Makaïla (http://makaila.over-blog.com/), a blog edited by a Chadian citizen living abroad that is very critical of the government.

 

In 2012, Topona was the target of threats that the local media blamed on government officials and, on 24 June 2012, he was knocked down by a motorcycle in N’Djamena (http://en.rsf.org/chad-government-minister-insists-that-05-07-2012,42961.html).

 

More information on media freedom in Chad: (http://en.rsf.org/chad.html)