Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

ALeqM5gzdXirezwmHxMtdWRRDSudlwvRMw.jpgDEBY VOULAIT IL PUNIR CES GENS ?

Ceux qui ont été faits prisonniers lors de l'offensive des rebelles au mois de mai 2009 continuent de souffrir dans la prison  de la gendarmerie nationale  Tchadienne ,appelée par les  n'djamenois Farcha; c'est une cellule qui sert à punir les brigands , voleurs et autres criminels pour une courte durée afin de les faire subir une correction.

 

Cependant, il y avait eu déjà par le passé un mort et un autre est décédé mardi le 22 décembre 2009, tous les deux à cause de leurs conditions de détention, les quelles sont atroces et inhumaines.

 

Pourquoi détient-on ces gens sans jugement sur une période allant jusqu'a bientôt neuf ( 9) mois ? et c'est dans des cellules enfermés nuit et jour comme à l'époque des prisons de la DDS. Ils sont entassés comme des sardines dans une boîte, plus de cinquante personnes dans une même et seule prison.

Ainsi, ils n'ont pas  droit à la visite de la part de  leurs familles ; ils ont peut être droit seulement à un seul repas par jour et ils sont enfermés des semaines, des mois durant dans cette cellule.


Est ce que au Royaume de Deby , il a oublié l'existence de ces gens ? ou tout simplement il voulait les traiter ainsi à cause qu'ils se sont rebellés contre l'injustice qui règne au pays de Deby Itno.


 Ainsi , bien  que dans l'accord du 25 juillet entre le pouvoir Tchadien et le groupe rebelle de Ahmat Hassaballah Soubiane et Issa Moussa Tamboule , ils ont demandé la libération de leurs anciens frères d'armes arrêtés lors des combats de mai 2009. Mais depuis rien  ; Deby n'a tout simplement pas la volonté de libérer ces prisonniers. C 'est ainsi  car récemment deux de ses parents qui ont été juger et reconnu coupables pour un emprisonnement de cinq ans ont été graciés par un décret pris par Deby lui même. Pourquoi n'a t-il  pas oublié ces autres ?

On se demande , si du point de vue du Président Tchadien , tous les Tchadiens sont égaux ?

Malheureusement à l'évidence c'est non.

 

 Ainsi , ces prisonniers  continuent d'être détenus sans jugement pour plus de huit mois dans des conditions affreuses; ils sont gardé en cellule  sans aucun droit.  Que l' âme de ces deux prisonniers morts dans leurs cellules repose en paix et que le Bon Dieu préserve les restants qui vont risquer de payer de leurs vies à sortir  vivants de là.

 

On lance un appel à toutes les organisations de défense de droits de l' homme nationales et internationales ainsi que la Croix rouge internationale de faire pression sur le President Deby pour demander la libération de ces prisonniers.

 

Mahamat Ahmet


Contact: