Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Suspension des vols du PAM à Amdjarass- Agacée par de nombreux vols à destination d'Amdjarass, ville natale d'Idriss Deby, la représentante au Tchad du Programme Alimentaire Mondiale (PAM), a ordonné la suspension des vols humanitaires en direction de cette contrée, devenue, la Gbatolite tchadienne // l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

Selon plusieurs alertes parvenues hier et aujourd’hui à notre rédaction,  l’état de santé de Haroun Kabadi, transféré à la maison d’arrêt de Ndjaména,  se détériore gravement.

D’après certaines sources, le Secrétaire général de la présidence, serait tombé dans le coma, cette information difficilement vérifiable, s’explique par le fait que l’accés aux locaux où sont détenues les personnalités inculpées dans le cadre  du marché frauduleux, est pratiquement impossible aux visiteurs externes. 

Cette fuite d’information, tire sa véracité  grâce  aux geôliers de la maison d’arrêt de Ndjaména qui, auraient porté la nouvelle  à la connaissance du public.

A propos de Kabadi, même si les cas des tortures et autres sévices, soulevés par nos collègues de librafrique à son encontre,  ne pas à exclure, il faut toutefois dire que l’ancien Premier ministre du Gouvernement, était  tombé  dans le coma, lors de sa communication d’investiture devant les députés à l’Assemblée nationale. Constant, qui a obligé le député fédéraliste Ngarléjy Yorongar, d'ailleurs ami de longue date,  de lui écrire personnellement pour lui demander de déposer sa lettre de démission du Gouvernement.

Tout porte ainsi à croire que Haroun Kabadi, dans  les conditions normales, était  déjà confronté à des difficultés de santé à plus forte raison dans de conditions aussi difficiles que les précedentes, ce qui justifie les rumeurs se rapportant au coma.

A suivre……………….