Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Mouvement Panafricain pour                                                             

La Démocratie etla Justice

 

 

Réflexion

 

Au Tchad tout bouge et rien ne semble bouger. Relevons quelques faits saillants sur la scène nationale et internationale depuis quelques semaines :

1.     Le président Deby est omniprésent, hyperactif depuis l’intervention militaire au Mali. Pourquoi ? Evidemment il a consenti des sacrifices sur le plan humain et financier : de dizaines de morts, une centaine de milliards de francs dépensés : il a financé des lobbys, des réseaux mafieux, des médias internationaux, des milieux militaires et des services de renseignement étrangers, voire des chefs d’Etats. Il est parvenu à accomplir des prouesses en vue d’arriver à LAVER ses crimes par le SANG des Tchadiens, c’est un oxymore, mieux une antinomie que de chercher à effacer des crimes par un autre. Il est par ailleurs, parvenu à ces résultats en transformant l’argent de l’or noir en caisse noire.

 

2.     Auréolé par ses victoires sur le terrain militaire, profitant d’une situation qui lui est apparemment devenue favorable, pour embastiller et régenter, tout pour tuer dans l’œuf toute velléité de prise de conscience et contestation éventuelles, il se procède à des arrestations arbitraires, fomente lui-même des complots imaginaires, instrumentant la justice, arrêtant des journalistes, des syndicalistes, des députés, des fonctionnaires, des militaires etc…

 

3.     Il s’est produit depuis une semaine un évènement inouï dans l’histoire récente du Tchad. Il ne doit certainement pas passer inaperçu : la grève de la faim par l’artiste Kaar Kaas Sonn à qui je rends un vibrant hommage au passage. Voilà un acte d’une haute portée patriotique ; ce citoyen Tchadien a semé la meilleure graine qui va, je l’espère, germer et constituer un déclic du sursaut national pour une véritable prise de conscience citoyenne. L’auteur de cet acte doit être considéré comme un héros national, une icône, un modèle à suivre.

 

La question fondamentale que l’on doit se poser est : pourquoi le Tchad est devenu le dernier de l’Afrique dans tous les domaines en dépit de ses richesses humaines et naturelles. A notre humble avis, la situation déplorable du Tchad est essentiellement due aux fautes de sa classe politique ; il n’y a pas un leadership véritablement rassembleur et fédérateur transcendant les divisions communautaristes et régionalistes, capable d’être en phase avec le peuple, prenant des risques se sacrifiant pour sa cause.

Il faut constater qu’une grande partie de Tchadiens est gagnée par l’opportunisme, la lâcheté, le fatalisme, la résignation et l’inconscience. Mais une lueur pointe à l’horizon ; une jeunesse tchadienne éduquée, ouverte, se servant des nouvelles technologies de communication, de plus en plus consciente ; c’est la certitude que le peuple tchadien se réveillera très bientôt.

 

 

 

Fait le  10 Juin 2013

Le Coordinateur Général Provisoire

Mahamat Abdoulaye