Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

CAR2.jpg

Dr Albissaty Saleh Allazam, porte-parole

De la principale coordination de l'opposition armée (CoReNa)

 

Mise au point de la CORENA suite aux déclarations de M Abderahmane Moussa à la télétchad et RFI

 

  

Le mardi 06 avril 2010, dans une déclaration faite à la télévision tchadienne ainsi que sur les antennes de RFI, par le chef de la délégation de N’Djaména, Monsieur Abderamane Moussa, à propos des pourparlers de Kharoum, a affirmé que sa délégation avait eu des entretiens avec deux groupes  de l’opposition armée tchadienne, dont notamment celui du Général Mahamat Nouri.

 

Certes, à Khartoum, la délégation gouvernementale a eu des entretiens avec deux groupes de l’opposition armée, mais le second a été celui de la Commission de la Résistance Nationale Armée (CORENA) qui était dirigée à cette occasion par son Président, en l’occurrence, Monsieur Djibrine Assali Hamdallah et non le groupe du Général Mahamat Nouri, président de l’UFDD et qui est membre fondateur de la CORENA.

 

Lors de cette courte rencontre entre la délégation ndjamenoise et celle de la résistance armée, le général Nouri n’a jamais dit qu’il fait groupe à part et n’a jamais rencontré le groupe de N’Djamena en dehors de la CORENA qu’il a lui-même contribué efficacement à sa création.

 

La Commission de la Résistance Nationale Armée (CORENA) pense que de telles déclarations, qui sèment la confusion, ne sont pas de nature à créer un climat de confiance dans une entreprise aussi importante que le processus d’une réconciliation nationale.

 

 

Fait à Khartoum, le 07 avril 2010

 

Pour la CORENA

 

Le Porte-parole

 

Dr Albissaty Saleh Allazam