Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

République du Tchad
Unité-Travail-Progrès

Conseil d’Action Révolutionnaire
Justice-Paix-Dignité


Communiqué de presse N°0001/PR/CC/CAR/2012

Le Conseil d’Action Révolutionnaire(CAR), tient à exprimer son inquiétude par rapport à la situation qui prévaut à la frontière Tchado-centrafricaine visant à neutraliser le  général Baba Laddé, chef du FrontPopulaire pour le Redressement(FPR) et ses éléments.


Le CAR, dénonce les arrestations dans la localité de Kaga Bandoro des personnes de confession musulmane supposées proches de ce mouvement armé. Cet amalgame porte un grave préjudice sur les droits des personnes et  la liberté de culte. N’est pas militant du FPR tout musulman ou Peul habitant cette zone.


Le Conseil d’Action Révolutionnaire(CAR), demande aux gouvernements tchadien et centrafricain de privilégier la voie d’un dialogue inclusif avec toutes les forces vives de leur pays respectif.Car, la confrontation armée n’est que perte de vies humaines et destructionmatérielle. Il y a un choix judicieux à faire, soit optersincèrement pour la paix et le dialogue,ou rester à jamais esclaves des vieux démons de la haine, de la guerre et de la mauvaise gouvernance, source de nombreux problèmes.


Le Conseil d’Action Révolutionnaire(CAR), exige de la part du gouvernement tchadien un virage global, visant à résoudre tous les problèmes qui font le lit des révoltes, notamment la corruption, l’injustice, le népotisme, les gabegies et la confiscation des libertés…
Le seul Tchad possible est celui de la diversité, dépouillé de tous les reflexes de violences, d’injustice, de népotisme, de corruption, de « profilage ethnique » et d’exclusion sociale. Un Tchad réconcilié avec ses valeurs ancestrales qui sont le dialogue sincère, le respect des droits de l’homme et des libertés, le partage équitable des richesses nationales, l’accès à l’emploi pour tous, selon les critères de compétence et non par clientélisme.


Le Conseil d’Action Révolutionnaire(CAR), demande au gouvernement du Tchad, et aux instances internationales d’œuvrer pour une véritable paix au détriment des négociations, au cas par cas, qui ne tiennent pas réellement compte des vrais problèmes du pays, mais qui répondent plutôt à des préoccupations individuelles et mercantiles,  loin des revendications populaires et défis auxquels doit relever le Tchad.


Le Conseil d’Action Révolutionnaire(CAR), exige la libération des personnes civiles arrêtées arbitrairement sur simple dénonciation des populations des localités centrafricaines. Demande aux organisations de défense des droits de l’homme et au CICR de veiller au respect des droits des personnes détenues dans le cadre de cette confrontation entre le FPR et les gouvernements Tchadien et centrafricain.


Vive le Tchad fort, uni et prospère!
Vive les vraies valeurs démocratiques!
Vive le Tchad-puissant d'Hommes intègres!


                                                                                                              Fait, le 22 Janvier 2012


                        Le commissaire à la communication
                                     Abbas Kayangar