Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Communiqué de presse

 

marche-a-betail-PK-12.jpg

Tchad-RCA : Au secours à la communauté Peuls persécutée !


La Coordination Internationale des  Forces Vives Tchadiennes en exil est profondément indignée par les actes d’atrocités, de représailles et des persécutions dont sont  victimes de ces derniers jours, des citoyens Tchadiens ou Centrafricains d’appartenance ethnique Peuls du fait de l’insurrection du Général Baba Laddé, chef du mouvement d’opposition armée du Front Populaire pour le Redressement (FPR).

 

En effet, selon les informations rapportées par la Radio Ndéké Luka,  basée en RCA et proche de la fondation Hirondelle : «  Un éleveur peulh suspecté d’appartenir à la rébellion du Front Populaire pour le Redressement (FPR) a été abattu jeudi 2 février 2012, dans  le  7ème arrondissement de la ville de Bangui. Le crime a été commis par un élément de la garde présidentielle en poste dans cet arrondissement. Un autre peulh grièvement blessé et un autre porté disparu. ».

 

Par ailleurs, lors d’une récente  interview accordée à Radio France Internationale (Rfi), par  Mgr Albert Vanbuel, évêque de Kaga Bandoro, il a été révélé  à l’opinion publique en général de graves exactions de la part des forces armées tchadiennes à l’encontre des populations civiles non armées.

 

Devant cette situation gravissime à laquelle est exposée la communauté Peul vivant au Tchad et en RCA, nous, Forces Vives Tchadiennes en exil, soucieuses de la sécurité et de la quiétude  des paisibles citoyens, dénonçons  vigoureusement ces actes de barbarie et de cruauté que se livrent impunément l’armée régulière tchadienne et centrafricaine mandatée par Idriss Deby et François Bozizé pour  brutaliser, malmener, humilier et tuer des  personnes innocentes par excès de pouvoir.

Au regard de la menace réelle qui pèse sur  la communauté Peuls et d’autres sympathisants du Front Populaire pour le Redressement (FPR), la Coordination Internationale des Forces Vives Tchadiennes en exil :

-          Exige l’ouverture d’une enquête internationale pour situer la responsabilité des auteurs et co-auteurs de ces exactions abjectes,

-           Interpelle les forces multinationales établies dans la région de faire objectivement la lumière sur ces arrestations massives et disparitions des ressortissants tchadiens et centrafricains d’origine Peuls,

-          Demande au Haut Commissariat aux Droits de l’Homme de l’ONU d’intercéder rapidement pour assurer l’intégrité physique et morale de ces populations civiles persécutées au Tchad et en RCA, dans l’indifférence internationale,

-           Tenons désormais pour responsables  les  officiers tchadiens et centrafricains ayant commis ces graves exactions et sollicitions de la Cour Pénale Internationale (CPI) qu’ils soient immédiatement arrêtés et déférés devant une juridiction internationale pour qu’ils soient jugés et condamnés proportionnellement à la dimension de leurs actes de culpabilité.

 

-          Et enfin, Disons NON à l’impunité érigée en règle pour terroriser les populations partout en Afrique

 

                                                                                                         Fait, le 04 février 2012

                 Pôle Afrique de la Coordination Internationale des Forces Vives Tchadiennes en exil