Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

09ff26ea158c407fda266257514c8396.jpg

Tout s'est passé il ya 2 jours vers 24h00 à N'djamena. Notre sarko national comme à son habitude s'est engouffré dans une voiture banalisée et fait le tour de la ville pour soit disant contrôler les policiers véreux ainsi que traquer les ndjamenois inciviques. C'est au cours de cette virée, notre ministre aperçu une grosse 4X4 noire avec des vitres tout fumées (notons qu'au Tchad parait que les voitures avec des vitres fumées sont interdites) et roulant à toute vitesse. il s'ensuivit une course poursuite dans les rues de la capitale. Après quelques Km de courses la grosse 4x4 s'arrêta en pleine rue, le ministre sauta de son véhicule, se dirigea, en terrain conquis vers le conducteur. devant le conducteur il tenait des propos peu poli.....c'est ainsi que la passagère du véhicule descendit de la voiture alla vers le ministre et lui assena une gifle qu'il 'est pas prêt d'oublier....quant il retrouva ses esprits et voulant réagir violement, il se rendit compte que la bonne dame n'est autre la Fille du président Deby.... Princesse du Dar Zaghawa....s'en suivit alors de "désolé Mme..je ne savais pas que c'était toi...toutes mes excuses.....et patati patata.." Mr le ministre, c'est lui qui est agressé et c'est lui qui demande pardon.

Ce sont les autres occupants de la voiture qui sauvèrent notre cher ministre....
L'acte de demoiselle Deby est lourd de sens. ce geste veut dire cette fille ne respecte meme pas son père encore moins la république. Alors je dis à Mr Deby essayer de dire à vos proches que tes subordonnées agissent en ton nom, tout ce qu'ils font c'est parce que tu les leur a demandé..Donc eux aussi devraient s'y plier. Car quoi qu'on dise, ce sont ses subordonnée qui te permettent de tenir au palais rose...si on cette fille à la place de Mr Bachir, elle ne fera que dalle.....
en attendant la prochaine gaffe...

 

M.A.D