Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Salut Makaila
Priere de publier mon article.
Merci.
Z et Mahamat.
 

Adam Suleyman ou Mahamat Ali Abdallah, le bourreau d’Ibn Oumar?

 

L’affaire  d’Ibni Oumar Mahamat Saleh, disparu depuis l’incursion de la rébellion  du 2 février 2008

 est de retour sur l’avant scène de l’actualité.

Tchadactuel, dans sa rubrique «les brèves de Ndjamena» nous a révélé des déclarations-chocs parlant d’un certain Adam Suleyman qui a donné les premiers sévices à monsieur Ibn Oumar lors de son enlèvement jusqu’à sa destination.

Dans cette affaire, tout au debut, on parlait de Mahamat Ali Abdallah Nassour comme bourreau, montré du doigt  du fait du rôle joué entant que chef des opérations  militaires à la présidence lors de l’incursion  de l’alliance Nationale.

Aujourd’hui, Adam Suleyman refait surface, un individu qu’on nous décrit comme un criminel à gage. Il est évident qu’il y a tant d’interrogations que des réponses, que seul le cercle intime de Deby en connaissent le secret et peut- être Tchadactuel aussi en fait partie. Rien ne filtre au hasard et les sports les plus pratiqués au Tchad et les plus évidentes sont les rumeurs que tôt ou tard ne se démentiront pas.

 D’après notre opinion, Tchadactuel et le cercle intime de Deby joue au chat et à la souris et en connaissent beaucoup sur cette affaire d’Ibni Oumar Mahamat Saleh, chef de parti politique (PLD).

Tchadactuel mentionne «la destination d’Ibn Omar», mais nous sommes en droit de se demander, il s’agit de quelle destination? Peut-être qu’ils en savent un peu plus, pardon je veux dire les gens de Tchadactuel.

Ce jeu macabre est loin de nous plaire et nous demandons aux responsables de Tchadactuel d’aider les enfants d’Ibni Oumar à connaître la vérité et rien que la vérité comme eux mêmes le réclame : S’il est mort, donnez nous son corps et s’il est vivant, libérez  le».

Le gouvernement Deby martèle que la justice tchadienne a un œil gardé sur cette affaire et la Commission d’enquête cautionnée par le président lui-même  a donné son rapport  de coquille vide.

Nous ne sommes pas du tout surpris de l’existence de la torture ou d’assassinat au Tchad par Deby ou son cercle mais le plus choquant le silence complice de cette «communauté internationale » qui l’accompagne tout droit au but.

Au Tchad, qui osera soulever ces questions? La réponse est certes de vous mettre au silence de la loi du plus fort et tout est conclu. Il y a des choses atroces qui se passent dans ce pays, mais ce qui est sûr, Deby et (ou) ses acolytes seront dans un avenir proche ou lointain emportés par l’affaire Ibni.

 

Contact: poste211@hotmail.fr