Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 article_photo_1213797348560-4-0.jpg

Imbu d’un excès de pouvoir et de confiance,  Idriss Deby semble tirer de leçons des révoltes populaires dans les  pays du Maghreb et le monde arabe où des régimes liberticides, que l’on pensait inébranlables, ont été emportés des  mouvements de contestations des manifestants aux mains vides  bravant des gaz lacrymogènes  et des  chars de combats.

Ceci  étant,  depuis hier, des informations concordantes font état du transfert des prisonniers de guerre tchadiens du tristement célèbre  bagne de Korotoro à la maison d’arrêt de Ndjaména.

Parmi ces prisonniers de guerre, on y trouve des anonymes et des illustres officiers à l’instar du colonel Hammouda, Chef d’état major de l’Union des Forces de la Résistance (UFR), opposition armée tchadienne.

Ce transfèrement des prisonniers de guerre, est interprété positivement par de nombreux observateurs tchadiens qui estiment qu’Idriss Deby qui était intransigeant au départ sur la question, est désormais conciliant et docile.

Il convient de souligner que depuis plusieurs semaines, une délégation d’Amnesty International (A.I) séjourne à Ndjaména pour évaluer la situation  des prisonniers de guerre et des détenus politiques tchadiens qui croupissent dans les geôles dans des conditions inhumaines et dégradantes contraires aux règles qui régissent les  dispositions des Conventions de Genève relatives aux traitements de ces derniers.

Aujourd’hui, il est à retenir qu’Idriss Deby n’est guère indifférent que nul ne peut transgresser la volonté populaire et ce qui explique son penchant en faveur d’un compromis politique avec l’opposition démocratique dans le report de la présidentielle fixée préalablement au 03 avril, mais repoussée à une date qui sera choisie selon la convenance des acteurs politiques engagés dans cette consultation électorale.

Makaila Nguebla